Pilule Jasminelle

Quel avis sur la pilule Jasminelle et où l'acheter au meilleur prix en ligne ?
ACHETER

Au même titre que Jasmine et Zoely, la pilule Jasminelle, également appelé Eloine, fait partie des contraceptions oraux dites de « quatrième génération ». Pilule contraceptive combinée, elle contient à ce titre à la fois :

  • Du drospirénone, hormone de synthèse dérivée de la progestérone.
  • De l’éthinylestradiol, en faible quantité, hormone de synthèse dérivée de l’œstrogène.

La pilule Jasminelle se présente sous la forme de plaquette de 21 comprimés pelliculés.

À qui s’adresse la pilule Jasminelle ?

La pilule Jasminelle est une méthode contraceptive hormonale et orale. Elle s’adresse à toute femme en âge de procréer ne souhaitant pas tomber enceinte malgré une vie sexuellement active.

Dans quel cas la pilule Jasminelle ne peut être utilisé ?

La pilule Jasminelle est interdite aux femmes présentant une hypersensibilité à l’un de ses principes actifs et de ses excipients. Elle est contre-indiquée à toute patiente souffrant de :

  • Diabète
  • Angine de poitrine
  • Cancer du sein
  • Cancer du col de l’utérus
  • Hypertension artérielle
  • Hausse du taux de lipides dans le sang
  • Trouble de la coagulation sanguine
  • Insuffisance rénale
  • Saignements vaginaux non diagnostiqués

Et est également formellement déconseillée à celles qui ont des antécédents de :

  • Migraines avec aura
  • Pancréatite
  • Tumeur ou affection du foie
  • Phlébite (thrombose dans la jambe)
  • Embolie pulmonaire (thrombose dans les poumons)
  • Infarctus du myocarde
  • Accident vasculaire cérébral

La pilule Jasminelle et les risques d’accident thromboemboliques

Chez une femme, la prise de COC (contraceptif oral combiné) peut augmenter le risque de thrombose veineuse et artérielle. La pilule Jasminelle ne fait pas exception à cette règle.

Pour limiter les risques liés à l’usage de cette pilule contraceptive en conséquence, l’Académie de médecine déconseille la prescription de la pilule Jasminelle à toute femme :

  • âgée de plus de 35 ans, et fumeuse ;
  • ayant des problèmes de surpoids ;
  • dont la famille présente des antécédents de thrombose ;
  • obligée de rester dans un état d’immobilisation complète, pendant plus de 4 heures.

Interactions médicamenteuses

Certains médicaments peuvent modifier les effets de la pilule Jasminelle, allant jusqu’à supprimer totalement les vertus contraceptives de ces principes actifs. Voilà pourquoi, avant de prendre cette pilule contraceptive, signalez tout traitement en cours à votre médecin traitant.

En règle générale, il est interdit de prendre la pilule Jasminelle en association avec :

  • Les médicaments utilisés dans le traitement de l’épilepsie
  • Les médicaments utilisés dans le traitement de la tuberculose
  • Les médicaments utilisés dans le traitement des infections par le VIH
  • Les médicaments utilisés dans le traitement de l’hypertension artérielle
  • Les médicaments fabriqués à base de millepertuis.

Comment prendre la pilule Jasminelle ?

L’efficacité de la pilule Jasminelle dépend entièrement de la régularité de la prise. Moins il y a de retard et d’oubli, plus la protection contre une grossesse non désirée est garantie. Raison pour laquelle, il est important de respecter les indications du médecin. En cas de doute ou d’incompréhension, n’hésitez à demander l’avis d’un pharmacien ou de votre médecin traitant.

pilule jasminelle utilisation

Posologie

Pour une protection optimale, prendre un comprimé par jour pendant 21 jours consécutifs, sans interruption. Chaque prise doit être espacée d’un délai de 24 heures, autrement dit, le comprimé doit être consommé au même moment tous les jours.

Sans oubli, la dernière pilule de la pilule Jasminelle doit normalement être consommée le 21ème jour. À partir du 22ème, un arrêt thérapeutique d’une semaine est recommandé pour laisser passer les hémorragies de privation. Également appelées « fausses règles », elles surviennent généralement au troisième jour de la pause, mais ce délai peut varier, selon la patiente.

Après 7 jours de pause, que les règles soient terminées ou non, une nouvelle plaquette doit être entamée. Si vous avez correctement pris vos comprimés tout le long du cycle précédent, ce huitième jour qui correspond au début d’une nouvelle plaquette doit correspondre au même jour du début de l’ancienne. En d’autres termes, si vous avez commencé la pilule Jasminelle un « lundi », vous devrez également prendre le premier comprimé de la prochaine plaquette un « lundi ».

À noter que la pilule Jasminelle vous protège même pendant la période d’arrêt de 7 jours. Il n’est donc pas nécessaire d’utiliser de méthodes contraceptives durant cet intervalle si vous avez des rapports sexuels.

Mode d’emploi

En l’absence de méthode contraceptive hormonale antérieure, la prise de la pilule Jasminelle doit être débutée le premier jour du cycle, soit le premier jour des règles. Vous serez ainsi protégée d’une grossesse non désirée dès la première prise.

La pilule Jasminelle vous a été prescrit après vos règles ? Notez qu’il est toujours possible de prendre la première pilule le deuxième ou le cinquième jour. Dans la mesure où cela altère l’efficacité de la méthode contraceptive néanmoins, l’utilisation d’une protection locale ou barrière supplémentaire est requise pendant les 7 premiers jours suivant le début du traitement est requise.

La pilule Jasminelle vous a été prescrit bien avant vos règles ? Il est également possible de débuter le traitement avant les règles, néanmoins, pour une protection optimale et pour avoir un cycle bien régulier, mieux vaut attendre le premier jour des règles. En attendant, l’utilisation d’un moyen de contraception local ou barrière est recommandée en cas de rapports sexuels.

Comment prendre la pilule Jasminelle en relais à une méthode contraceptive antérieure ?

Si la pilule Jasminelle vous a été prescrit en relais à une méthode de contraception antérieure, le début de la prise va entièrement dépendre de la nature de celle-ci.

Si elle doit remplacer une contraception orale combinée, le premier comprimé doit être pris :

  • Le premier jour d’un nouveau cycle, soit le lendemain de la période d’arrêt de 7 jours pour une plaquette de 21 jours ;
  • Le premier jour d’un nouveau cycle soit le lendemain du jour de la dernière prise du dernier comprimé placébo pour une plaquette de 28 jours ;
  • Le lendemain du jour de la prise du dernier comprimé actif.

Si elle doit remplacer une contraception progestative, le premier comprimé doit être pris :

  • À tout moment du cycle s’il s’agit d’une pilule ;
  • Le jour du retrait s’il s’agit d’un dispositif intra-utérin ;
  • Le jour du retrait s’il s’agit d’un implant ;
  • Le jour prévu pour la nouvelle injection s’il s’agit d’une méthode contraceptive injectable.

Si elle doit remplacer un dispositif oestroprogestative, le premier comprimé doit être pris :

  • Le jour du retrait de l’implant ou de l’anneau vaginal ;
  • Le jour prévu pour la pose d’un nouveau dispositif.

Quels sont les effets secondaires possibles ?

Comme toute méthode contraceptive contenant de l’œstrogène et de la progestérone, la pilule Jasminelle peut générer certains effets indésirables, le temps que l’organisme de la patiente s’accoutume à ses principes actifs.

Chez une femme sur 100, on peut ainsi observer les effets secondaires suivants :

  • Des acnés
  • Des maux de tête
  • Des douleurs abdominales
  • Des tensions et des douleurs mammaires
  • Des troubles de l’humeur
  • Une prise de poids

Chez moins d’une femme sur 100, mais plus d’une femme sur 1000, on peut observer les effets secondaires suivants :

  • L’herpès
  • La candidose
  • Les réactions allergiques
  • Une augmentation de l’appétit
  • Des troubles émotionnels (dépression, nervosité, etc.)
  • Des vertiges et des étourdissements
  • Des troubles visuels
  • Des maux de gorge
  • Des nausées et des vomissements
  • Des modifications du rythme cardiaque
  • Des modifications de la pression sanguine
  • Des éruptions cutanées (eczéma, urticaire, démangeaisons, rash, dermite…)
  • De la rétention d’eau ou au contraire, une perte de poids
  • Des infections urinaires
  • L’apparition de nodules dans les seins
  • La production de lait maternel en de la grossesse
  • Une sècheresse vaginale
  • Une baisse de la libido

Chez moins d’une femme sur 1000 et chez plus d’une femme sur 10000, on peut observer les effets secondaires suivants :

  • L’asthme
  • Des troubles de l’audition
  • Des éruptions cutanées accompagnées de lésions
  • L’apparition de caillot sanguin dans les poumons (embolie pulmonaire)
  • L’apparition de caillot sanguin dans une jambe (phlébite)
  • La crise cardiaque
  • L’accident vasculaire cérébral
  • L’accident ischémique transitoire qui est une forme d’AVC temporaire.

À noter que les risques d’apparition d’accident thromboembolique augmentent avec la présence des facteurs de risque déjà mentionnés ci-dessus (cf. la pilule Jasminelle et les risques d’accident thromboemboliques).

La pilule Jasminelle et prise de poids

À l’instar de certaines pilules contraceptives, la prise de poids ne figure pas parmi les effets secondaires les plus courants de la pilule Jasminelle. Bien au contraire, grâce à son composant progestatif, cette pilule empêche la rétention d’eau, ce qui devrait donc permettre à celui qui la prend de perdre des kilos non négligeables.

À noter néanmoins que la pilule Jasminelle peut stimuler l’appétit de certaines femmes. L’adoption d’une alimentation saine et équilibrée devrait donc suffire pour éviter une prise de poids trop importante.

La pilule Jasminelle et les règles

La pilule Jasminelle est à même de modifier ou de retarder l’apparition de vos règles.

  • Pour retarder vos règles, il suffit d’enchaîner deux plaquettes de la pilule Jasminelle pendant 42 jours d’affilée, c’est-à-dire sans observer la période de pause de 7 jours au milieu. En faisant cela, vous empêchez la survenue d’hémorragie de privation, mais vous pourriez quand même des petits saignements (spotting) au milieu du deuxième cycle.
  • Pour avancer le premier jour de vos règles, il suffit de raccourcir la durée de votre période de pause. En d’autres termes, si vous souhaitez avoir un décalage de trois jours, au lieu de prendre le premier comprimé de la prochaine plaquette après les 7 jours de pause, prenez-le le 4e jour. Vous règles arriveront alors avec 3 jours d’avance.

Tant que vous prendrez la pilule Jasminelle, vous ne serez jamais réglée. Les saignements qui surviennent tous les mois vers la fin de votre cycle sont en réalité des hémorragies de privation, donc des fausses règles. Par conséquent, retarder ou faire avancer vos règles ne devrait pas présenter de risques. Néanmoins, avant de vous lancer dans cette entreprise à priori bénigne, demandez quand même l’avis de votre médecin.

Que faire en cas d’oubli ?

Pour tout oubli de moins de 12 h après l’heure de prise habituelle, prenez le comprimé oublié le plus tôt possible, sans considérer l’heure de la prise ni l’intervalle qui la sépare de la prochaine prise. Puis reprenez les autres comprimés aux heures habituelles jusqu’à la fin de la plaquette.

Pour tout oubli de plus de 12 h après l’heure de la prise habituelle, l’efficacité de la pilule Jasminelle est sérieusement compromise. La conduite à tenir va donc dépendre du moment du cycle où la pilule a été oubliée :

  • En cas d’oubli d’un comprimé dans la première semaine, prenez le comprimé oublié dès que possible, sans considérer l’heure de la prise ni l’intervalle qui la sépare de la prochaine prise, et ce, même si vous devez prendre deux comprimés dans une même journée. Puis, pendant les 7 jours qui suivent cet oubli, en cas de rapports sexuels, utilisez un préservatif ou une méthode de contraception barrière complémentaire.
  • En cas d’oubli d’un comprimé dans la deuxième semaine, prenez le comprimé oublié dès que possible, sans considérer l’heure de la prise ni l’intervalle qui la sépare de la prochaine prise, et ce, quitte à prendre deux comprimés en un jour. Pendant cette période, les risques de grossesse sont minimes, vous n’avez donc pas besoin d’avoir recours à une contraception supplémentaire en cas de rapports sexuels.

En cas d’oubli d’un comprimé dans la troisième semaine, vous avez le choix entre deux options :

  1. Prendre le comprimé oublié immédiatement, dès lors que l’oubli est constaté, et ce, même s’il faut prendre deux comprimés le même jour, voire la même heure. Une fois la plaquette terminée, enchaîner directement avec une nouvelle plaquette sans observer la période d’arrêt de 7 jours.
  2. Arrêter la prise des comprimés en cours et entamer directement la période d’arrêt de 7 jours.

Que faire en cas de vomissements ?

Il faut quelques heures à la pilule Jasminelle avant que ses principes actifs ne soient complètement absorbés dans l’organisme. Par conséquent, si vous vomissez dans les 3 ou 4 heures après la prise, vous devez rapidement remplacer le comprimé pris par un neuf. Pour ne pas avoir à prendre une nouvelle pilule dans la plaquette que vous utilisez, munissez-vous toujours d’une plaquette de réserve où vous pourrez puiser vos « comprimés de secours ».

Si vous vomissez dans les 3 à 4 heures qui ont suivi la prise, et que vous n’avez pas pu prendre un comprimé de secours dans un délai de 12 h, la conduite à tenir est similaire à celle d’un oubli (cf. Que faire en cas d’oubli ?).

Avis sur la pilule Jasminelle

La pilule Jasminelle peut vous protéger d’une grossesse indésirée jusqu’à 99 % si vous respectez bien les indications sur son utilisation. Plus il y a de retards, et plus il y d’oublis, plus les risques de grossesse sont élevés.

pilule jasminelle avis

Bonjour. Je suis sous la pilule Jasminelle depuis 3 ans et franchement, je n’ai jamais eu de problèmes. Je n’ai jamais eu de boutons, de nausées, de douleurs abdominales et je n’ai pas pris un gramme ! Le fait qu’il n’y ait que 21 comprimés m’aide beaucoup aussi, plus facile à gérer. Mais ce qui est vraiment super, c’est que malgré mes petits oublis, je ne suis jamais tombée enceinte !

Émilie

J’ai été sous la pilule Jasminelle pendant deux ans et demi, avant ma grossesse. Ce que j’ai aimé : elle m’a fait une belle peau, m’a permis de perdre quelques kilos, donc c’était nickel, à un détail près : dès le premier mois, je n’ai plus eu mes règles. Donc chaque mois, c’était un peu la cata ! Et pourtant, je ne suis tombée enceinte que lorsque nous avons vraiment choisi d’arrêter parce que nous voulions un bébé. Notre petit chouchou a maintenant deux mois et je compte bien reprendre la pilule Jasminelle prochainement !

Nathalie

Où acheter la pilule Jasminelle au meilleur prix ?

pilule jasminelle prix

Vous pourrez vous procurer la pilule Jasminelle à la présentation d’une ordonnance médicale en pharmacie.

Vous n’avez pas d’ordonnance ? Vous n’avez pas le temps de prendre un rendez-vous chez votre médecin pour en obtenir ? Treated est votre solution !

Pharmacie agréée en ligne, sur Treated, vous pouvez :

  • Bénéficier d’une consultation médicale gratuite sans vous déplacer.
  • Obtenir une ordonnance médicale délivrée par un médecin agréé par l’Union Européenne.
  • Acheter votre pilule en ligne où que vous soyez : chez vous, dans votre bureau, dans le métro…, et ce, notez-le bien, au meilleur prix !
  • Se faire livrer votre médicament à votre domicile dans un délai de 24 h.
  • Renouveler votre ordonnance gratuitement à tout moment, et au besoin.
495570b199ae7b5bc167536abfc1ad24**********************

Pin It on Pinterest

Share This