Libido chez l'homme

Comment augmenter la libido d'un homme ou comment retrouver sa libido pour un homme ?
Voir tous les traitements pour booster sa libido masculine

On parle rarement d’une perte de libido chez l’homme. Les préjugés veulent que les hommes soient toujours consentants, et qu’une telle chose ne soit pas considérée comme possible chez eux. C’est vrai, n’est-ce pas toujours la femme qui a la migraine ? L’homme, c’est celui que l’on a toujours considéré comme partant et prêt lorsqu’il s’agit de « coït ».

La chose est d’autant plus difficile à comprendre vu que le concerné lui-même refuse de l’admettre ! Il demeure dans le déni et contourne le problème de différentes manières avant de se rendre à l’évidence… souvent trop tard.

Il est plus facile également de comprendre qu’un homme puisse avoir une panne, puisse être impuissant, puisse éjaculer de manière précoce ou au contraire, être anorgasmique. Ce sont somme toute des problèmes de « mécanismes » qui peuvent arriver et qui se soignent très bien !

L’affaiblissement du désir en revanche, lorsqu’on parle de l’homme, semble contre-nature. On a souvent tendance à considérer que l’excitation et donc, l’envie font partie intégrante de l’homme.

Et pourtant… tout comme la libido féminine qui connaît de nombreuses fluctuations en fonction de plusieurs situations, celle masculine est également capricieuse, et forte est de l’admettre, plus pernicieuse. Elle connaît des hauts, mais aussi des bas, et oui … les hommes peuvent bel et bien souffrir d’une baisse de la libido !

Qu’est-ce que la libido chez l’homme ?

La libido chez l’homme comme chez la femme désigne « l’appétit sexuel ». C’est un état psychologique qui induit un acte sexuel, qu’il s’agisse d’une pulsion, d’un fantasme, d’une masturbation ou d’un accouplement. C’est une énergie dynamique, l’élan qui pousse une personne à aller vers une autre pour rechercher du plaisir. La libido n’est autre que le moteur de tout comportement sexuel.

La différence entre la libido de l’homme et la libido de la femme

La différence entre la libido de la femme et celle de l’homme est minime. Pour faire court et simple, le désir chez la femme est « cérébral » alors que chez l’homme, il est plus « anatomique ». Scientifiquement parlant en effet, pour que ses testicules et sa prostate demeurent en bonne santé, l’homme doit éjaculer tous les jours.

Selon les statistiques, 80 % des filles confirment « coucher par amour », contre 80 % des hommes qui le font pour satisfaire leur curiosité, et leur envie libidineuse. La motivation reste donc le moteur de l’appétit sexuel, mais si la majorité des femmes est plus motivée par leurs sentiments, leurs émotions et leurs ressentis, l’homme lui est plutôt mu par les effets de ses hormones, par son instinct de chasseur, son esprit de compétition et son besoin de posséder. Bien entendu, ce n’est pas toujours le cas, il y a de nombreuses exceptions.

libido homme femme

Quand peut-on parler de baisse de libido chez l’homme ?

Une baisse de la fréquence des activités sexuelles n’implique pas forcément une baisse de la libido, de même qu’une absence de désir passager et isolé. On parle de trouble du désir lorsqu’il y a un changement de l’appétit sexuel durable et prolongé, et ce, malgré les efforts réalisés pour y remédier.

Les manifestations d’un trouble libidineux n’impliquent pas forcément une absence totale d’activité sexuelle, mais plutôt une pratique qui devient de moins en moins abondante, qui laisse entrevoir une indifférence face à ses besoins sexuels, un désintérêt total de tout ce qui concerne le sexe, et le plaisir, voire une répugnance.

On parle de trouble de la libido par conséquent, lorsqu’on est face à un manque d’envie persistant, qui aboutit à une disparition inexpliquée du désir. Lorsqu’il n’est pas traité, il peut à la longue entraîner des problèmes mécaniques comme :

  • L’impuissance
  • L’anorgasmie masculine

Les causes de la perte de libido chez l’homme

Plusieurs raisons peuvent expliquer une perte de libido chez l’homme : elles peuvent être psychologiques, émotionnelles ou physiques.

Les causes psychologiques

Tout trouble psychologique peut influencer la libido de l’homme, et la réduire de manière considérable.

  • La fatigue est la principale source de baisse de désir chez l’homme. Une journée de travail fatigante, des heures supplémentaires qui n’en finissent plus, un lendemain qui promet d’être chargé… Dès fois, lorsqu’il rentre du boulot sur les rotules, l’homme n’a plus assez d’énergies pour des rapports sexuels, et n’aspire qu’à une seule chose : « dormir pour récupérer ».
  • Le stress est également un facteur souvent cité lorsqu’il s’agit d’une baisse d’envie ou d’un manque de désir. Contrairement à la femme qui peut penser à plusieurs choses en même temps (travail, ménage, enfant…), l’homme lui ne peut se focaliser que sur ses priorités. Et lorsqu’il a la tête ailleurs : le travail, la situation économique, les soucis familiaux… il n’a tout simplement pas la tête au sexe. Des nombreuses études ont également prouvé que le stress provoquait la sécrétion d’une hormone stéroïdienne, le pregnenolone qui à taux plus élevé que la testostérone, provoque une baisse importante du désir.
  • L’anxiété de performance, lorsqu’elle est omniprésente peut également finir par lasser l’homme qui préfèrera éviter les rapports sexuels qu’avoir peur de ne pas assurer.

« Quand je rentre du boulot, je ne pense qu’à une chose : dormir ! Du coup, quand ma femme vient me toucher, quand elle me dit qu’elle en a envie, je suis souvent obligé de la repousser. Pas parce que je ne l’aime pas ou plus, mais parce que je suis trop fatigué, et lorsque je suis dans cet état-là, je n’arrive même pas à bander correctement ! », confie Nicolas, 33 ans.

Les causes émotionnelles

Eh oui ! Aussi improbable que cela puisse paraître, les hommes sont également des êtres de sentiments. Et leur désir, aussi anatomique soit-il, est également régi par ce qu’ils ressentent au moment des faits. La colère, le ressentiment, la confiance ou des situations pas forcément traumatisantes, mais déstabilisantes, surtout si elles ont été vécues comme « castratrices » peuvent freiner leurs envies…

  • La dépression: la baisse de la libido figure parmi les conséquences les plus courantes d’une humeur dépressive. Souvent considéré comme une fatigue physique et psychologique intense, le trouble dépressif se manifeste en effet par un désintérêt progressif ou subit de tout, et même du sexe.
  • Les problèmes de couple : la composante relationnelle ne peut être ignorée, car si l’adage « vie sexuelle épanouie dite vie de couple réussie » est vrai, l’inverse l’est également. Lorsqu’il y a un problème ou une perturbation au sein du couple (dispute, différends, arrivée d’un bébé…), cela va forcément ressentir sur leur entente sexuelle.

« J’ai perdu mon boulot récemment, et depuis, je fais office de papa au foyer, tandis qu’Anna va travailler. Je me suis très bien accommodé de ce nouveau rôle, j’adore mes enfants même s’ils sont épuisants. Seulement, voilà, depuis, j’ai perdu toute envie ! Le soir, je suis totalement off et si avant, j’avais l’habitude de prendre les initiatives, de faire le premier pas, aujourd’hui, ça ne me traverse même l’esprit. Et quand ma femme le fait à ma place, ça ne me revigore pas plus. Pour ne pas la contrarier, j’essaie dès fois de faire avec, mais la plupart du temps, je ne m’y prends pas très bien tant j’ai envie d’en finir au plus vite… que je me demande s’il n’est pas plus préférable que pour une fois je dise : pas ce soir, j’ai la migraine. », raconte Mathieu, 29 ans.

Les causes physiques

La libido de l’homme peut également être altérée par des facteurs extérieurs comme :

  • Les substances toxiques: la consommation d’alcool, de drogues, de tabacs…
  • Les médicaments: certains traitements comme les bêtabloquants, les antidépresseurs et ceux utilisés pour le cancer ont une conséquence néfaste sur la libido.
  • Les maladies: au-delà de la fatigue qu’elles occasionnent, certaines maladies peuvent altérer le désir sexuel, comme le diabète, les problèmes de la thyroïde, l’obésité, etc.

En cas de baisse suspecte de la libido, ou d’une disparition soudaine du désir sexuel, il peut être avisé ainsi de procéder à un bilan médical et de vérifier si elle n’est pas due à une pathologie sous-jacente.

La libido chez l’homme n’est pas une affaire d’âge !

Chez l’homme, la libido est à son apogée entre 20 et 30 ans. À cet âge, l’homme expérimente, se laisse influencer et se laisse attirer par tout type de pratique sexuelle. Une fois sa curiosité assouvie, il s’assagit un peu, les activités sexuelles deviennent moins abondantes, mais pas totalement absentes. Dans quel cas, on ne peut pas parler de baisse de désir, car l’homme reste sexuellement actif, mais devient plus mature. Vers 40 ans, la cadence reprend. L’homme d’âge mûr expérimente de nouveau pour tester ses capacités de séduction, pour montrer qu’il est toujours dans le « coup ». Pour revenir au calme vers 50 ans.

La fréquence des rapports sexuels chez un homme varie et peut être influencée par son âge. Si après une période particulièrement active, il devient moins agité à un moment donné de sa vie, il ne s’agit pas forcément d’un trouble de la libido. Il peut tout simplement s’agir d’un processus de développement et de croissance normal.

Comment retrouver sa libido pour un homme ?

Il est plus facile pour un homme de concevoir qu’une femme puisse ne pas avoir envie de faire l’amour. Il est néanmoins moins évident pour une femme de comprendre que son homme n’ait pas envie d’elle. Quelle qu’en soit la raison, une perte d’attirance physique est souvent perçue comme une baisse de sentiment, un rejet par la partenaire. D’autant plus que selon les statistiques, les hommes ont moins de difficulté à changer de partenaire sexuel que les femmes, parce que toujours selon les chiffres, ils se lassent également beaucoup plus vite.

Lorsqu’il y a baisse ou perte de la libido, il est donc impératif d’en trouver la raison et de trouver une solution rapidement, et ce, avant que le couple n’en subisse les conséquences.

Taille du pénis

« La taille est-elle si importante ? », la réponse est non, mais cela n’empêche pas la majorité des hommes de le penser. La taille du pénis figure effectivement parmi les préoccupations majeures de la gent masculine en matière de sexualité. Nombreux sont ceux qui sont convaincus que la virilité d’un homme se mesure par la taille de son sexe, ce qui en passant est archi faux ! Et pour ceux qui n’ont pas été gâtés par la nature, elle constitue un véritable complexe.

taille du penis

« Avec 13 cm de longueur, et encore, en érection, je trouve mon pénis si petit que j’évite autant que possible de me montrer nu devant une femme. Je préfère donc rester célibataire. » Confie Arthur, 26 ans.

Un petit pénis peut ainsi être à la source d’un manque de désir. Lorsqu’un homme est complexé par la taille de son membre, il est normal qu’il ne veuille pas le montrer de peur qu’on se moque de lui, qu’on doute de sa virilité et de ses capacités sous la couette. Résultat : il redoute les rapports sexuels, les évite de préférence.

Et pourtant, selon le docteur Virag, celui même qui a inventé le Viagra, « Des lèvres au col, le vagin est profond de sept centimètres en moyenne. D’un point de vue mécanique, même les pénis les plus petits font l’affaire ». Et pour ceux qui ont vraiment des « micropénis », il existe des solutions pour les augmenter aujourd’hui.

Solution pour augmenter son pénis

En passant par les exercices, les médicaments, les appareils sans oublier les compléments alimentaires… Certaines promettent des résultats rapides, d’autres garantissent des modifications durables, il y en a qui permettent de rallonger le membre, alors que d’autres de l’élargir. Les solutions pour augmenter la taille d’un petit pénis sont nombreuses aujourd’hui, mais attention, elles ne sont pas toute fiables. Il convient donc de bien se renseigner, avant de faire votre choix.

Les compléments alimentaires

Présenté sous la forme de pilules ou de comprimés, les compléments alimentaires sont réputés pour leur capacité à agrandir rapidement le sexe masculin. En sus d’une réputation déjà bien établie en raison d’une efficacité reconnue sur le marché, ils offrent également l’avantage d’être totalement naturels. Ils ne présentent donc aucun risque pour la santé, et n’occasionnent aucun effet secondaire. Parmi les compléments alimentaires pour agrandir le pénis sur le marché, vous pourrez acheter VigRX Plus qui a de très bons avis consommateurs sur son efficacité et ses résultats.

Les extenseurs péniens

Les extenseurs péniens figurent parmi les appareils les plus efficaces. Naturels et pouvant être portés dans la journée, à l’instar des pompes, les études ont démontré qu’ils pouvaient rallonger la taille du pénis d’environ 2 cm au repos et de 1.7 cm en érection s’ils sont portés 6 jours par jour pendant 4 mois.

La pompe à pénis

Les pompes à pénis ont pour rôle de provoquer un vide autour de la verge afin que l’espace se gorge également de sang pour une érection plus grande et plus spectaculaire. Les effets des pompes sont donc ponctuels et ne durent que quelques secondes.

Notez néanmoins qu’il n’est pas recommandé d’y avoir recours régulièrement. Car un pompage trop fréquent pourrait éclater les vaisseaux sanguins de la verge, occasionner des boursoufflures ou des dégâts sérieux et irréversibles.

Impuissance érectile

Une baisse de désir peut provoquer sur le long terme une impuissance de l’homme qui à force de repousser l’acte sexuel, ou à force d’en être rebuté, finit par ne plus avoir une érection, bon gré mal gré. Mais l’inverse est également possible. Un homme qui souffre de trouble de l’érection évite tout logiquement les relations intimes par peur de ne pas assurer.

Solution contre l’impuissance

La bonne nouvelle, c’est qu’un dysfonctionnement érectile n’est pas irréversible. Le premier pas vers la guérison consiste à admettre le problème, à en parler librement avec la partenaire sexuelle et à consulter un spécialiste. Outre un suivi psychologique si un blocage est suspecté, vous pourrez également avoir recours à diverses médications comme :

Les tablettes

Très simples à utiliser, les tablettes sont également très efficaces. Vous en trouverez de toutes sortes sur le marché, dont le Sildénafil, plus communément connu sous le nom de Viagra.

Les injections péniennes

Comme l’indique son nom, l’opération consiste à injecter les médicaments dans le pénis. Les études menées sur ce type de traitement ont mis en évidence son efficacité. De nombreux hommes ont certifié avoir été entièrement satisfaits de la thérapie bien qu’elle ne soit pas encore très connue.

Les gélules naturelles

Les gélules naturelles sont également une bonne alternative, car certaines d’entre elles vous promettent une érection durable (jusqu’à 6 heures) tout en augmentant vos performances sexuelles. Dans cette catégorie de médicament sans ordonnance car entièrement naturelles, il y a d’excellents avis sur Vimax et sur Viaman Viper.

impuissance erectile

Andropause

Scientifiquement appelée « déficit androgénique lié à l’âge », l’andropause chez l’homme est différent de la ménopause chez la femme dans le sens où cela ne constitue pas un arrêt total de la production d’hormones.

Survenant à partir de 45 ans, l’andropause se traduit par une baisse naturelle de la sécrétion d’hormone androgène soit la testostérone au sein de l’organisme masculin. Tout comme la ménopause, il peut occasionner des symptômes physiologiques et psychologiques plus ou moins désagréables, dont les troubles de l’érection, ainsi que la perte du désir.

Contrairement à la ménopause, il existe des solutions pour lutter contre cette baisse hormonale et stimuler la production d’hormones de croissance comme c’est le cas du complément alimentaire Provacyl traitement naturel contre l’andropause.

Solution contre la baisse importante de testostérone

Plusieurs traitements sont aujourd’hui proposés pour alléger les symptômes engendrés par la baisse brutale de la testostérone.

Les médicaments

Le traitement du déficit androgénique lié à l’âge se base sur l’administration de testostérone sous plusieurs formes : oral (pilules, gélules et comprimés), injectable (intra musculaire), local (gel et crème), patch transdermique, etc.

Les compléments alimentaires

Les compléments alimentaires sont également efficaces. Et ils offrent l’avantage d’être naturels, en les utilisant, on redoute moins d’effets indésirables.

Comment diminuer sa libido ?

Parmi les troubles de la libido, on retrouve également l’hyperactivité sexuelle. Si certains hommes souffrent en effet d’une perte de désir, d’autres souffrent d’un très grand appétit dans ce domaine. Ce trouble un peu particulier peut causer bien des désagréments sous la couette !

Éjaculation précoce

L’éjaculation précoce est due à une hypersensibilité et à une hyperexcitabilité de l’homme. Lorsqu’une personne est incapable de maîtriser son excitation sexuelle, cela peut provoquer une éjaculation prématurée, voire même avant la pénétration.

Les conséquences psychologiques de l’éjaculation précoce ne sont pas négligeables. Car au-delà de la gêne et de la honte, c’est la masculinité et la virilité de l’homme qui sont menacées. Ce trouble sexuel conduit généralement à un important manque de confiance en soi, à un grand sentiment de culpabilité… et peut conduire à un refus d’avoir des rapports sexuels.

L’éjaculation précoce peut également engendrer des problèmes au sein du couple.

Solution contre l’éjaculation précoce

La rééducation du comportement et la prise d’antidépresseurs ne sont désormais plus nécessaires. Depuis 2013 en effet, l’éjaculation précoce peut être traitée par de vrais médicaments. Parmi les plus réputés, on retrouve le fameux Dapoxétine Priligy et la crème Emla.

ejaculation precoce

Comment augmenter la libido d’un homme ?

La routine est le pire ennemi du couple. Lorsqu’on n’y prend pas garde en effet, les choses deviennent automatiques : on n’y prend pas forcément plaisir, on le fait parce qu’on doit le faire et parce qu’on a l’habitude de le faire tout simplement. La complicité s’émousse alors, et avec elle, les échanges intimes, l’attirance, l’excitation, le désir, …

Pour éviter que la routine s’installe, surtout sur le plan sexuel, il n’y a qu’un seul moyen : pimenter ! Le désir doit être entretenu régulièrement, et pourquoi ne pas l’augmenter tant que vous y êtes ? Il existe aujourd’hui plusieurs manières d’augmenter la libido d’un homme !

Stimulant et aphrodisiaque

Le marché regorge de stimulant et d’aphrodisiaque destiné à booster la libido de l’homme. Outre les médicaments et les traitements divers, ceux qui voudront des solutions plus naturelles pourront se tourner vers les remèdes homéopathiques ou les compléments alimentaires.

Les médicaments et les traitements

Les médicaments et les traitements pour augmenter la libido sont nombreux aussi bien pharmacie qu’en parapharmacie. Vous pourrez les choisir sous différentes formes : en comprimés, en gélules, injectables, … etc.

Les stimulants homéopathiques

Les stimulants homéopathiques commencent également à gagner en succès. Fabriqués à base de plantes dont les vertus aphrodisiaques ont été reconnues, ils agissent généralement vite et de manière durable. On les apprécie également parce qu’ils ne provoquent quasiment aucun effet secondaire.

Les aphrodisiaques naturels

Certains aliments ont des propriétés stimulantes et aphrodisiaques puissantes. Pour augmenter une libido qui est déjà assez active, pour ressentir encore plus d’excitation et de plaisir, vous pourrez tout simplement en consommer. Prévoyez au menu : le chocolat, les huitres, le céleri, les épices, … etc.

Le volume du sperme

Le saviez-vous ? Chez l’homme, l’intensité du plaisir ressenti est proportionnelle à la quantité de sperme éjaculé.

En effet, plus il y a de spermes, plus les canaux excréteurs se contractent pour les expulser d’où la jouissance. Autrement dit, plus le volume de l’éjaculat est important, plus l’orgasme masculin est puissant !

La production de liquide séminal n’est pas la même pour tous les hommes. Certains peuvent en produire beaucoup, et ce, malgré des activités sexuelles récurrentes, alors que chez d’autres, la quantité du sperme est très limitée. On parle souvent de trouble éjaculatoire et l’homme le vit très mal.

Le fait est que le sperme renvoie une image de virilité et fertilité. Lorsqu’elle est peu nombreuse, ce sont qualités purement masculines qui sont remises en doute. Sans parler de ce que la partenaire pourrait également ressentir : car un sperme en petite quantité peut être interprété par la femme qu’elle n’a pas su satisfaire son amant.

Solution pour augmenter le volume du sperme

Il est tout à fait possible aujourd’hui d’augmenter le volume du sperme. Le marché médical et paramédical regorge en effet de traitements, de médicaments et de compléments alimentaires, à l’image de Proxeed Plus Sachets, visant à encourager un éjaculat plus important avec une fertilité renforcée et par-dessus tout, un plaisir plus intense.

Mesdames c’est aussi à vous d’agir !

En dépit de tout ce qu’il est possible de faire aujourd’hui, par le biais de techniques, de traitements, de médications et autres moyens, pour booster la libido, la seule capable de maintenir un désir fulgurant chez son homme, c’est bien sa partenaire. Sachez donc mesdames que dans le jeu qui consiste à augmenter sa libido à lui, la balle est toujours dans votre camp !

Suscitez le désir !

Avec des joggings amorphes et des pyjamas qui ne ressemblent à rien, vous ne réveillerez pas même le désir d’un moine. Si vous voulez attirer son attention, bannissez ses sacs à patates et pour une fois, portez des tenues affriolantes qui mettront vos atouts en valeur. Avec des lingeries sexy et de petites tenues sexy, un désir éveillé ne sera que plus exacerbé. Et il saura certainement apprécier la surprise !

Faites place aux fantasmes !

Des fantasmes ? Bien sûr qu’il en a, comme tout le monde d’ailleurs. Et s’il a quelque peu négligé la partie intime de son anatomie, il est certain que ses fantasmes, il ne les a pas oubliés ! Et si vous les lui demandiez ? Et si vous lui proposiez de les réaliser ensemble ? Avec de nouvelles positions, un nouveau cadre, des scénarios, … il y a de quoi pimenter vos ébats et soyez certaine que ça enflammera son désir et le vôtre par la même occasion !

ea0afe96f1f08858786637a1323809b0tttttttttttttttttttttttttttttt

Pin It on Pinterest

Share This