Pilule Zoely

Quel avis sur la pilule Zoely et où l'acheter au meilleur prix ?
ACHETER

La pilule Zoely est une méthode de contraception orale combinée, renfermant à la fois de la progestérone et de l’œstrogène sous sa forme naturelle. Monophasique, chacun de ses comprimés contient la même dose de principes actifs, dont :

  • 2,5 mg de nomégestrol acétate
  • 1,5 mg d’estradiol

Pilule de quatrième génération, au même titre que Jasminelle et Jasmine, la pilule Zoely se présente sous la forme de plaquette de 28 comprimés, dont :

  • 24 comprimés actifs de couleur blanche, marqués en dessus par les lettres « ne »
  • 4 comprimés placébos de couleur jaune, marqués en dessus par la lettre « p »

À qui s’adresse la pilule Zoely ?

La pilule Zoely est un contraceptif et est prescrite dans ce cadre. Les principes actifs qu’elle contient agissent sur le cycle de la femme principalement :

  • En bloquant l’ovulation, de manière à empêcher toute possibilité de fécondation ;
  • En modifiant la consistance de la glaire cervicale, de manière à empêcher toute possibilité de migration des spermatozoïdes vers l’utérus.

La prise de la pilule Zoely est donc indiquée à toute femme en âge de procréer, sexuellement active et souhaitant prévenir toute grossesse non désirée.

Dans quel cas Zoely ne peut être utilisée ?

En raison des risques de santé associés à toutes les pilules combinées, la prescription de la pilule Zoely est conditionnée par l’état général de la patiente – établi à partir d’un bilan de santé, son mode de vie ainsi que les traitements éventuels qu’elle peut prendre au moment de la consultation.

Par conséquent, la pilule Zoely n’est pas adaptée au profil de patientes suivant :

  • Fumeuse âgée de plus de 35 ans ;
  • En surpoids ou souffrant d’obésité ;
  • Ayant dans sa famille des proches parents victimes d’AVC, de crise cardiaque, d’embolies pulmonaires, etc.

La pilule Zoely ne peut être indiquée en cas de :

  • Hypersensibilité à l’une des substances actives ou à l’un des excipients présents dans la pilule
  • Hépatite ou de problèmes de foie grave
  • Problèmes de coagulation sanguine
  • Cancer hormonodépendant
  • Diabète provoquant des lésions vasculaires
  • Saignement génital non diagnostiqué
  • Pancréatite accompagnée d’excès de triglycérides
  • Trouble cardiovasculaire (hypertension artérielle, angine de poitrine…)

Il est également interdit de prendre la pilule Zoely en cas d’antécédents de :

  • Migraine
  • Cancer du sein
  • Saignements vaginaux non expliqués
  • Accident thromboembolique artériel, tel que l’infarctus du myocarde, l’accident vasculaire cérébral, etc.
  • Accident thromboembolique veineux, tel que la phlébite, l’embolie pulmonaire, etc.

La pilule Zoely et le tabagisme

Les pilules contraceptives et la cigarette ne font pas bon ménage. Que vous utilisiez la pilule Zoely ou un tout autre moyen de contraception, le tabagisme est souvent déconseillé, car constitue un facteur de risque sévère d’accident thromboembolique.

Dans le cas de la pilule Zoely en particulier, selon des études épidémiologiques, l’association de la cigarette avec cette pilule augmenterait les risques d’infarctus du myocarde, d’accident vasculaire et cérébral ainsi que d’accident ischémique transitoire.

Il est donc vivement déconseillé à toute femme qui fume de prendre la pilule Zoely, en particulier si elle âgée de plus de 35 ans. Il est par ailleurs recommandé à toute patiente souhaitant utiliser cette pilule comme CHC d’arrêter de fumer.

Comment prendre La pilule Zoely ?

Une plaquette La pilule Zoely comporte 24 comprimés actifs blancs à prendre pendant 24 jours. Elle comprend également 4 comprimés jaunes, à prendre pendant les 4 derniers jours du cycle, soit pendant les règles. Ces comprimés ne contiennent aucune substance active. Ils ont été créés dans le but de limiter les risques d’oubli et font office de repère au début du prochain cycle.

Posologie

Pour être protégée à 99 % d’une grossesse non désirée, la patiente doit prendre sans oubli un comprimé blanc par jour pendant 24 jours consécutifs, et 1 comprimé jaune par jour pendant 4 jours consécutifs, ce qui correspond à 1 comprimé par jour sans interruption pendant 28 jours au total, si besoin avec un peu de liquide.

Pour plus d’efficacité, les comprimés doivent être pris par intervalle de 24 heures, autrement dit quotidiennement, mais également à la même heure. Pour éviter les retards en conséquence, mieux vaut choisir un moment clé de la journée comme le matin avant le petit-déjeuner ou le soir, avant le coucher. L’utilisation d’un bip ou d’une alarme est recommandée.

Pour limiter les risques d’oubli, sachant qu’une telle éventualité peut sérieusement altérer l’efficacité de la pilule Zoely, il est conseillé de respecter scrupuleusement l’ordre de la prise déjà indiquée sur la plaquette thermoformée. Les pilules sont généralement fournies avec une bande autocollante sur laquelle sont imprimés les jours de la semaine.

L’utilisation de celle-ci est également recommandée, et doit se faire comme suit : à chaque comprimé pris, prenez un autocollant correspond au jour de la prise, et collez-le sur la plaquette à la place indiquée. Vous saurez instantanément ainsi si vous avez sauté ou non une journée.

Vos règles devraient arriver pendant la prise des comprimés placébos. Une fois que vous aurez terminé la plaquette entière, que vos saignements se soient arrêtés ou non, le 29e jour, vous devez entamer une nouvelle plaquette.

Mode d’emploi

La pilule Zoely comme première méthode contraceptive

Si vous n’avez jamais utilisé de contraceptif auparavant, l’idéal serait de débuter le traitement le premier jour de votre cycle, c’est-à-dire le premier jour de vos règles. Vous serez alors protégée d’une grossesse indésirable dès les premières 24 heures.

Si on vous a prescrit la pilule Zoely pendant vos règles, notez qu’il est toujours possible de prendre le premier comprimé jusqu’au cinquième jour. Vous devrez néanmoins utiliser une méthode contraceptive supplémentaire, barrière de préférence, pendant une semaine en cas de rapports sexuels.

La pilule Zoely comme méthode contraceptive de remplacement

Si la pilule Zoely est prescrite comme relais à un autre moyen de contraception, le début du traitement va dépendre de la nature de la méthode remplacée.

  • Pilule contraceptive combinée: le lendemain de la pause thérapeutique d’une semaine s’il s’agit d’une plaquette de 21 jours ; le lendemain de la prise du dernier comprimé inactif s’il s’agit d’une plaquette de 28 jours.
  • Anneau vaginal: le jour du retrait ou le jour prévu pour la pose d’un nouveau dispositif.
  • Implant: le jour du retrait ou le jour prévu pour la pose du nouveau dispositif transdermique.
  • Pilule contraceptive progestative: le lendemain de la prise de la dernière micropilule, quel que soit le moment du cycle.
  • DIU (dispositif intra-utérin): le jour du retrait du stérilet, à n’importe quel moment du cycle.
  • Contraceptif injectable: le jour prévu pour la prochaine injection.

À noter que quelle que soit la méthode contraceptive utilisée auparavant, tout passage à la pilule Zoely doit être suivi de l’utilisation d’un moyen de contraception complémentaire (locale ou barrière) durant les 7 jours qui suivent.

La pilule Zoely comme méthode contraceptive après une interruption de grossesse ou un accouchement

Si la pilule Zoely vous a été prescrit après une interruption de grossesse :

  • Au cours du premier trimestre: immédiatement après l’interruption.
  • Au cours du deuxième trimestre : 21 jours après l’interruption.

Après un accouchement, la prise du premier comprimé doit avoir lieu le 21e jour ou le 28e jour. Dans ce dernier cas, l’utilisation d’une contraception locale ou barrière est recommandée pendant les 7 premiers jours suivant le début du traitement.

Quels sont les effets secondaires possibles ?

La pilule Zoely ne diffère pas de tous les médicaments et peut, selon les patientes, engendrer quelques effets indésirables.

Chez plus de 10 % des utilisatrices, on peut observer les effets secondaires suivants :

  • Acné
  • Nausées
  • Céphalées
  • Bouffées de chaleur
  • Sécheresse vaginale
  • Baisse de la libido
  • Troubles menstruels
  • Tensions et douleurs au niveau des seins
  • Trouble de l’humeur et des émotions (irritabilité, dépression…)
  • Trouble de l’appétit (perte ou augmentation)

Chez 1 à moins de 10 % des utilisatrices, on peut observer les effets secondaires suivants :

  • Hypersudation
  • Sécheresse buccale
  • Trouble de l’attention
  • Sensation de jambes lourdes
  • Apparition de tâches sur le visage
  • Hypersensibilité soudaine aux lentilles de contact

À noter que ces listes sont exhaustives. Ces manifestations ne sont pas perceptibles chez toutes les patientes, selon la rapidité avec laquelle l’organisme de chacune s’habitue aux éléments que renferme la pilule Zoely. Elles sont donc temporaires et disparaissent spontanément après quelques semaines ou quelques mois de traitement.

La pilule Zoely, saignements et règles

Des légers saignements peuvent également être observés entre les règles sous la pilule Zoely. Qu’il s’agisse de spottings ou de métrorragies toutefois, ils sont considérés comme anodins, car chez 15 à 20 % des utilisatrices, ils disparaissent spontanément au cours des premiers mois.

Toutefois, lorsqu’ils persistent au-delà de trois mois ou lorsqu’ils apparaissent soudainement après plusieurs mois de traitement, une évaluation voire un examen plus approfondi est nécessaire. Il convient de le signaler au médecin traitant.

Si les hémorragies de privation surviennent à partir du 25e jour et durent trois ou quatre jours, il peut également arriver qu’elles soient absentes dans un cycle entier, sans que l’utilisatrice soit enceinte. Selon les études cliniques, ce phénomène qui touche jusqu’à plus de 30 % des utilisatrices, est tout à fait normal sous la pilule Zoely et ne devrait pas occasionner la moindre inquiétude. Il est d’ailleurs possible de modifier la date de vos règles avec cette pilule contraceptive.

Comment repousser ou décaler ses règles avec La pilule Zoely ?

Pour repousser vos règles ou le retarder de tout un mois, il suffit de sauter les comprimés placébos, au nombre de 4, et d’enchaîner après le 24e avec les comprimés actifs d’une nouvelle plaquette. Il s’agira donc de prendre pendant 48 jours consécutifs, sans interruption et sans oubli, 48 comprimés blancs. En faisant cela, vous repousserez vos règles jusqu’au prochain cycle, mais il se peut que vous ayez quand même des spottings (légers saignements s’apparentant à des tâches) pendant cette période de prolongation.

Pour faire avancer le début de vos règles ou pour faire en sorte qu’elles se terminent plus tôt, il suffit de raccourcir la prise des comprimés placébo des jours que vous souhaitez gagner. Autrement dit, pour que vos règles arrivent ou se terminent avec un jour d’avance, prenez 3 comprimés jaunes seulement, au lieu de 4. De même si vous souhaitez gagner deux jours, prenez deux comprimés jaunes au lieu de 4.

Que faire en cas d’oubli ?

Avant de prendre la pilule Zoely, vous devez noter quatre points importants :

  • L’inhibition complète de l’axe hypothalamo-hypophyso-ovarien – qui permet à la pilule Zoely d’offrir une protection contraceptive n’est effective qu’au bout de 7 jours de prise consécutive.
  • L’efficacité de la pilule Zoely diminue progressivement au gré du nombre de comprimés blancs oubliés.
  • Les risques de grossesse augmentent au fur et à mesure que vous approchez de la fin du cycle.
  • L’oubli de comprimés jaunes n’a aucune répercussion sur l’efficacité de la pilule Zoely.

En bref, plus vous oublierez des pilules blanches, moins vous serez protégée. Raison pour laquelle, en cas d’oubli ou de retard de prise, la compensation doit être « immédiate ».

En cas de retard de moins de 12 heures

Si vous oubliez votre comprimé blanc et que vous vous en rendez compte dans un délai de moins de 12 heures, les pilules précédentes sont encore actives et peuvent vous protéger.

Il suffit donc de prendre le plus tôt possible la pilule oubliée, et de prendre le comprimé suivant à l’heure habituelle. La protection n’étant pas altérée, l’utilisation d’une méthode contraceptive complémentaire n’est pas requise.

En cas de retard de plus de 12 heures

Si vous oubliez votre comprimé blanc et que vous vous en rendez compte dans un délai de plus de 12 heures, l’altération de la protection, et subséquemment, la conduite à tenir dépend du moment du cycle où la prise devait avoir eu lieu.

Semaine 1 : jour 1 à 7

Le comprimé doit être pris immédiatement dès lors que l’oubli est constaté, voire prendre deux comprimés dans une même journée, sans considération d’intervalle de prise. Le traitement doit par la suite être poursuivi comme si de rien n’était, cependant l’usage d’une contraception barrière en supplément est requis pendant les 7 jours qui suivent, en cas de rapports sexuels.

Semaine 2 : jour 8 à 17

Le comprimé doit être pris immédiatement dès lors que l’oubli est constaté, et même le comprimé prévu ce jour, sachant que la prise de deux comprimés dans une seule journée, dans ces conditions, n’expose pas à un risque de surdosage. Le traitement doit ensuite être poursuivi comme d’habitude jusqu’à ce que la plaquette soit entièrement terminée.

L’oubli dans cette période du cycle n’altérant pas l’efficacité de la pilule, l’utilisation d’une méthode contraception supplémentaire n’est pas nécessaire.

Semaine 3 : jour 18 à 24

Dans la mesure où il s’agit de la « dernière ligne droite », vu que l’oubli se rapproche des comprimés jaunes, les risques de grossesse sont particulièrement élevés. Pour compenser, vous avez deux possibilités :

  • Prendre le comprimé blanc oublié au moment où vous constatez l’oubli, quitte à prendre deux comprimés à quelques heures, à quelques minutes ou sans aucun intervalle, soit deux fois de suite. Poursuivre le traitement jusqu’au 24e jour, et au lieu de prendre les comprimés jaunes, enchainer directement avec une nouvelle plaquette.
  • Suspendre totalement la prise de comprimés blancs, dont celui oublié, et entamer immédiatement la prise de comprimés jaunes le jour où l’oubli est constaté, pour enchaîner après 4 jours avec une nouvelle plaquette.

Que faire en cas de vomissements ?

En cas de vomissements dans les 4 heures qui suivent la prise d’un comprimé blanc, il y a risque d’absorption incomplète des substances actives, et donc possibilité d’altération de la protection contraceptive.

Pour compenser, prenez immédiatement un comprimé de remplacement que vous prendrez, non sans la plaquette que vous utilisez, mais dans une tout autre plaquette que vous réserverez pour les urgences, ou les situations similaires.

Si vous n’avez pas à portée une plaquette de réserve ou si les vomissements ont eu lieu depuis plus de 12 heures, la conduite à tenir la même que pour un oubli (cf. Que faire en cas d’oubli ? ».

Avis sur la pilule Zoely

La pilule Zoely figure parmi les meilleures pilules contraceptives du marché. Son prix est certes nettement plus élevé, mais son efficacité est statistiquement et scientifiquement prouvée.

Si elle est correctement utilisée, c’est-à-dire sans retard ni oubli, la pilule Zoely peut protéger d’une grossesse non désirée jusqu’à 99 %. De par la présence d’estradiol, hormone naturelle par ailleurs, elle permet de stabiliser le cycle et ne provoque que très peu d’effets secondaires, à l’instar de ces compères.

La pilule Zoely n’a pas été ma première pilule. Avec les précédentes (il y en a eu 2), j’avais beaucoup souffert : j’avais eu droit à des migraines quotidiennes et j’avais complètement perdu tout désir sexuel ! Depuis que mon gynécologue m’a prescrit la pilule Zoely, incroyablement, tout va pour le mieux ! Mes règles se font rares, mais il paraît que c’est normal donc je ne m’inquiète pas plus que ça. Et après quelques mois seulement, ma libido est revenue pour le plus grand bonheur de mon chéri. Dommage seulement que son prix soit plus élevé par rapport aux autres, et qu’en plus, elle ne soit pas remboursée. Mais quand bien même, je trouve que j’en ai pour mon argent !

Laetitia

Je suis sous la pilule Zoely depuis un an maintenant et bilan : aucun effet secondaire ! C’est comme si je ne prenais rien en fait, car rien de particulier n’a changé dans ma vie, mis à part le fait que je ne me fais plus du sang d’ancre chaque mois à me demander si je suis tombée enceinte ou non. Le changement s’est surtout opéré au niveau de mon portemonnaie, mais je pense que ça vaut quand même le coup, comme quoi la tranquillité d’esprit n’a pas de prix !

Vanessa

Je prends la pilule Zoely depuis quelques mois, et je mentirais si je disais n’avoir aucun effet secondaire. Mes seins ont pris du volume, mais du coup, ils sont plus fermes donc, pas de quoi se plaindre. Ma libido est exacerbée, mon mari est ravi donc là encore, je me dis pourquoi pas. J’ai pris du poids, mais c’était pendant les fêtes alors ça peut n’avoir aucun rapport avec la pilule, mais parallèlement, je n’ai eu aucun mal à virer mes kilos en trop. Donc, de mon côté, avec la pilule Zoely, c’est plutôt bien je dirai.

Carole

Où acheter la pilule Zoely au meilleur prix ?

La pilule Zoely est disponible en pharmacie. Néanmoins, pour celles qui n’ont pas le temps de se déplacer, aujourd’hui, il est également possible de se l’acheter sur Internet en passant par les pharmacies en ligne agrées qui peuvent fournir une ordonnance.

Treated figure parmi les meilleures pharmacies en ligne. Agréée, contrairement à de nombreuses plateformes dont les produits ne sont pas contrôlés et peuvent être non fiables, elle offre à ses consommateurs de nombreux avantages :

  • La possibilité d’obtenir une ordonnance médicale de la part d’un médecin qualifié rapidement et gratuitement en ligne ;
  • La possibilité de commander et d’acheter sa pilule contraceptive en quelques clics seulement ;
  • La possibilité de se faire livrer sa pilule contraceptive à domicile, dans un délai de 24 heures ;
  • La possibilité de renouveler toujours gratuitement l’ordonnance, au besoin et à tout moment.
2c07dc8cf170884015263af5ec3d6621/////////////

Pin It on Pinterest

Share This