Pilule Triafemi

Quel avis sur la pilule Triafemi et où l'acheter au meilleur prix ?
ACHETER

La pilule Triafemi est un contraceptif oral appartenant à la catégorie des pilules de troisième génération, équivalent à la pilule Diane 35. Composée de deux substances actives à faible dose, c’est un oestroprogestatif combiné et minidosé renfermant :

  • De l’éthinylestradiol, hormone de synthèse dérivant de l’œstrogène
  • De la norgestimate, hormone de synthèse dérivant de la progestérone

La pilule Triafemi se présente sous la forme de plaquette de 21 comprimés triphasiques, contenant différentes doses d’hormones, identifiables sous trois couleurs différentes :

  • 7 comprimés blancs
  • 7 comprimés bleu ciel
  • 7 comprimés bleu foncé

À qui s’adresse la pilule Triafemi ?

Destinée à rendre impossible la conception lors d’un rapport sexuel, la pilule Triafemi s’adresse donc aux femmes en âge de procréer et sexuellement active, qu’elle soit mineure ou majeure. Et ce, en considération de leur état de santé et bien évidemment, de leur mode de vie.

Prescrite en première intention, elle s’adapte également aux jeunes femmes entamant leur vie sexuelle et souhaitant, pour cela, bénéficier d’une première méthode contraceptive fiable et peu nocive.

En raison de ses vertus antiacnéiques reconnues par ailleurs, la pilule Triafemi qui à ce jour est le seul contraceptif ayant l’AMM, s’adresse également à toute femme souffrant d’acné légère à modérée, en association avec le Roaccutane.

Dans quel cas la pilule Triafemi ne peut être utilisé ?

Comme toute pilule combinée, les composants de la pilule Triafemi sont susceptibles de favoriser l’apparition de certaines pathologies ou de les exacerber.

Il est donc formellement interdit de prendre la pilule Triafemi dans les cas suivants :

  • Si vous souffrez de maladies du foie, qu’elles soient récentes ou sévères
  • Si vous souffrez de cancer du sein, de l’utérus ou de l’hypophyse
  • Si vous souffrez de porphyrie
  • Si vous souffrez de connectivites
  • Si vous souffrez de diabète sévère
  • Si vous souffrez d’hypertension artérielle
  • Si vous souffrez d’hyperhomocystéinémie
  • Si vous souffrez de problèmes cardiaques
  • Si vous avez des antécédents de crise cardiaque
  • Si vous avez des antécédents d’AVC (accident vasculaire et cérébral)
  • Si vous avez des antécédents d’AIT (accident ischémique temporaire)
  • Si vous avez des antécédents de thrombose veineuse profonde dans la jambe
  • Si vous avez des antécédents de thrombose veineuse profonde dans les poumons (embolie pulmonaire)
  • Si vous avez des antécédents de trouble de la coagulation sanguine
  • Si vous avez des antécédents d’angine de poitrine
  • Si vous avez des antécédents de migraines avec aura
  • Si vous avez un taux élevé de cholestérol ou de triglycérides dans le sang

La pilule Triafemi est les risques d’accident thromboemboliques

Toutes les pilules combinant de l’œstrogène et de la progestérone sont susceptibles de favoriser la formation de caillots sanguins. La pilule Triafemi ne fait pas exception à cette règle, quoique dans son cas en particulier, le risque reste très faible. Cette pilule contraceptive et antiacnéique a effectivement été reconnue comme ayant très peu d’influence sur la coagulation sanguine.

Cela dit, associé à certaines situations, le risque d’accidents thromboemboliques sous Triafemi peut être multiplié par 3. Raison pour laquelle, cette pilule contraceptive est également contre-indiquée :

  • Chez les fumeuses de plus de 35 ans ;
  • Chez les femmes qui viennent d’accoucher ;
  • Chez les femmes en surpoids, c’est-à-dire ayant un indice de masse corporelle de plus de 30 kg/m² ;
  • Chez les femmes dont un ou plusieurs membres de la famille ont déjà souffert de thrombose, que cela soit dans la jambe ou dans les poumons ;
  • Chez les femmes dont un ou plusieurs membres de la famille souffrent de trouble héréditaire de la coagulation sanguine ;
  • Chez les femmes dont un ou plusieurs membres de la famille ont déjà été victime d’AVC, de crise cardiaque ou d’infarctus du myocarde ;
  • Chez les femmes qui doivent être alitées ou qui doivent être gardées dans un état d’immobilisation prolongée pour des raisons personnelles (voyage), ou pour des raisons médicales (intervention chirurgicale, blessure, maladie, etc.)

La pilule Triafemi et interactions médicamenteuses

Si vous prenez des médicaments ou suivez un traitement particulier à la prescription de la pilule Triafemi, il est primordial de le signaler à votre médecin traitant. Certains produits et substances peuvent effectivement avoir des effets nocifs sur le contraceptif et altérer, voire compromettre entièrement la protection contraceptive qu’elle offre. Dans quel cas, la prescription d’un autre contraceptif ou la prise de mesures supplémentaires pourra être envisagée.

Pour ces raisons, les médicaments suivants ne doivent jamais être pris en association avec la pilule Triafemi :

  • Les médicaments à base de millepertuis
  • Les médicaments utilisés pour le traitement de l’épilepsie
  • Les médicaments utilisés pour le traitement de la tuberculose
  • Les médicaments utilisés pour le traitement de maladies infectieuses comme le VIH
  • Les médicaments utilisés pour le traitement de l’hypertension artérielle pulmonaire
  • Les médicaments utilisés pour le traitement de la narcolepsie
  • Les médicaments utilisés pour le traitement du cancer de la peau

Comment prendre la pilule Triafemi ?

Que ce soit à but contraceptif ou dans le cadre d’un traitement de l’acné, les résultats ne peuvent être obtenus que si la pilule Triafemi est prise selon les indications données par le médecin. Dans le premier cas comme dans l’autre par ailleurs, la prise des comprimés doit se poursuivre sur une longue période, et ce, en respectant l’ordre déjà indiqué sur la plaquette :

  • Jour 1 à 7 : comprimé blanc
  • Jour 2 à 14 : comprimé bleu ciel
  • Jour 15 à 21 : comprimé bleu foncé

Posologie

Pour éviter une grossesse non désirée, et parallèlement, pour se débarrasser de boutons disgracieux, il est primordial de prendre un comprimé par jour, à l’aide d’un liquide si nécessaire, et ce, pendant 21 jours consécutifs. Les prises quotidiennes doivent être réalisées de manière régulière, sans oubli et sans dépasser un intervalle de 24 heures entre chaque comprimé. Ce qui signifie que la prise doit toujours avoir lieu au même moment de la journée.

Pour éviter les retards et subséquemment, les oublis, choisissez une heure de prise qui soit pratique pour vous : pendant le petit-déjeuner ou le dîner, ou juste avant le coucher par exemple.

Lorsque vous aurez terminé les 21 comprimés, normalement le 21e jour, vous devrez interrompre la prise pendant 7 jours, ce qui aura pour effet de déclencher vos règles. Une semaine après, c’est-à-dire le 29e jour, que vos règles aient pris fin ou non, vous devez entamer une nouvelle plaquette. En règle générale, si vous avez bien respecté la prise régulière, et si vous ne vous êtes pas trompé dans le comptage des jours, ce 29e jour devrait tomber le même jour de la semaine où vous avez entamé la plaquette précédente. Autrement dit, le commencement d’une nouvelle plaquette doit toujours avoir lieu le même jour !

Mode d’emploi

Si vous n’avez jamais été sous contraceptif avant la pilule Triafemi, pour une protection optimale dès les premières 24 heures, débutez la prise le jour de votre cycle, soit le premier jour de vos règles.

Cependant, vous pouvez toujours prendre le premier comprimé jusqu’au cinquième jour. Mais puisque les principes actifs de la pilule Triafemi mettront beaucoup de temps à faire effet, pendant la première semaine suivant le début du traitement, si vous avez des rapports sexuels, vous devrez utiliser une méthode contraceptive barrière de préférence, en complément à la pilule.

Comment passer d’une méthode contraceptive antérieure à la pilule Triafemi ?

Si votre médecin traitant vous a prescrit la pilule Triafemi pour remplacer une méthode contraceptive, la prise du premier comprimé de la plaquette variera en fonction de la nature du contraceptif utilisé auparavant.

  • Si vous avez utilisé une pilule contraceptive combinée, débutez le traitement le premier jour du cycle, soit le lendemain de la pause de 7 jours pour une plaquette de 21 jours ; le lendemain de la prise du dernier comprimé inactif s’il s’agit d’une plaquette de 28 jours.
  • Si vous avez utilisé un anneau vaginal, débutez le traitement le jour du retrait ou le jour prévu pour la pose du prochain anneau.
  • Si vous avez utilisé un implant, débutez le traitement le jour du retrait ou le jour prévu pour la pose du prochain dispositif.
  • Si vous avez utilisé une pilule contraceptive progestative, débutez le traitement quel que soit le moment du cycle, 24 heures après la prise de la dernière micropilule.
  • Si vous avez utilisé un DIU (dispositif intra-utérin), débutez le traitement le jour du retrait du stérilet.
  • Si vous avez utilisé un contraceptif injectable, débutez le traitement le jour où la prochaine injection devait avoir lieu.

À noter que le passage d’une ancienne méthode contraceptive à la pilule Triafemi comporte un risque. Pendant les 7 jours qui suivent le changement par conséquent, l’utilisation d’un moyen de contraception complémentaire (locale ou barrière) est obligatoire en cas de rapports sexuels.

Quels sont les effets secondaires possibles ?

La pilule Triafemi va inoculer certaines substances à quantité inhabituelle dans votre corps. Comme tout médicament, elle risque donc de chambouler un peu votre organisme, ce qui se traduira par des manifestations plus ou moins importantes, selon le degré de tolérance de la personne qui prend la pilule Triafemi.

Les effets secondaires les plus fréquemment rapportés à l’utilisation de la pilule Triafemi sont :

  • Les nausées
  • Les maux de tête
  • La diminution de la libido
  • Les troubles digestifs
  • L’apparition d’acnés
  • La prise de poids
  • L’hyperpilosité
  • Les règles douloureuses
  • L’absence de menstruation
  • La sensation de jambes lourdes
  • Les tensions accompagnées ou non de douleurs au niveau des seins

Les effets secondaires peu fréquents également rapportés à l’utilisation de la pilule Triafemi sont :

  • La candidose vaginale
  • Les troubles de l’humeur (dépression, irritabilité, etc.)
  • L’irritation oculaire par les lentilles de contact

Les effets secondaires les plus rares rapportés à l’utilisation de la pilule Triafemi sont :

  • Les migraines
  • La pancréatite
  • La jaunisse
  • Le calcul de la vésicule biliaire
  • Les troubles de la vision
  • La tumeur bénigne du foie
  • L’apparition de tâches sombres sur le visage
  • L’augmentation du taux de lipides dans le sang
  • L’aggravation du lupus érythémateux disséminé
  • L’aggravation de la porphyrie ou de la chorée

L’apparition de ces effets, de même que leur intensité et leur durée, varie d’une femme à l’autre. Chez certaines, elles ne durent qu’un jour ou deux, chez d’autres, elles peuvent durer tout un mois. Dans un cas comme dans l’autre, une fois que le corps s’est habitué au traitement, ces effets secondaires diminuent progressivement et finissent toujours par disparaître spontanément, sans qu’une mesure extérieure ne soit prise.

La pilule Triafemi et la baisse de la libido

La diminution du désir sexuel figure parmi les effets indésirables les plus fréquents de la pilule Triafemi. L’un de ses principaux composants actifs, la norgestimate pour être précis, appartient à la classe thérapeutique des « gonanes », connus pour leur puissant effet antiandrogénique.

Cette hormone de synthèse dérivée de la progestérone agit donc en faisant baisser le taux de testostérone dans le sang. Ce qui permet de diminuer les acnés, raison pour laquelle d’ailleurs, la pilule Triafemi est officiellement considérée comme un traitement antiacnéique. Malheureusement, la suppression des gonadotrophines n’a pas pour seuls effets de bloquer l’ovulation et de supprimer les boutons, elle diminue également la libido.

Que faire en cas d’oubli ?

En cas d’oubli, la conduite à tenir pour compenser va dépendre de la durée du retard, c’est-à-dire de l’intervalle entre la prise de deux comprimés, ainsi que du moment du cycle ou l’oubli a eu lieu.

Si l’oubli est constaté en moins de 12 heures

Prenez le comprimé oublié au moment où vous vous rendez compte du retard, et poursuivez le traitement normalement, en prenant le comprimé suivant à l’heure habituelle. La protection contraceptive de la pilule Triafemi ne sera alors pas altérée.

Si l’oubli est constaté après 12 heures et plus

Si la prise est retardée de plus de 12 heures, la conduite à tenir dépend du moment du cycle, c’est-à-dire de la couleur du comprimé oublié.

En cas d’oubli de comprimé blanc

Si vous oubliez un comprimé blanc, c’est-à-dire dans la première semaine et que vous ne le constatez qu’au-delà de 12 heures, prenez le comprimé oublié au moment où vous vous rendez compte du retard, et poursuivez le traitement normalement, en prenant le comprimé suivant à l’heure habituelle. La protection contraceptive de la pilule Triafemi étant compromise, utilisez une contraception barrière en supplément est requis pendant les 7 jours qui suivent, en cas de rapports sexuels.

En cas d’oubli de comprimé bleu ciel

Prenez le comprimé oublié au moment où vous vous rendez compte du retard, et poursuivez le traitement normalement, en prenant le comprimé suivant à l’heure habituelle. Dans la deuxième semaine, l’oubli d’une pilule n’a pas d’influence sur l’efficacité de la pilule Triafemi. L’usage d’une méthode contraceptive complémentaire n’est donc pas nécessaire.

En cas d’oubli de comprimé bleu foncé

Si vous oubliez un comprimé durant la troisième semaine, prenez le comprimé oublié et continuez la prise habituelle jusqu’à la fin de la plaquette. Sautez par la suite l’arrêt habituel de 7 jours, et enchaînez directement avec une nouvelle plaquette.

Avis sur la pilule Triafemi

Prescrite en première intention, la pilule Triafemi figure parmi les contraceptions et les antiacnéiques les moins dangereux du marché, car n’a que très peu d’influence sur la coagulation.

Mon médecin m’a prescrit la pilule Triafemi parce que j’avais un problème sérieux avec les boutons. Les premiers mois, j’ai vite déchanté : non seulement j’avais des cycles très irréguliers, avec des saignements qui survenaient à tout moment du mois, mais en plus, je n’avais pas l’impression que mes acnés diminuaient. J’avais plutôt l’impression que leur nombre avait doublé au contraire ! J’en ai parlé à mon gynéco qui n’a pas voulu changer de traitement, et qui m’a expliqué qu’il fallait justement quelques mois pour les résultats se voit vraiment. Et à, comme par miracle, au bout de 3 mois, la pilule fait enfin effet : les boutons ont commencé à disparaître. Aujourd’hui, je suis toujours sous la pilule Triafemi. Malgré quelques petits oublis, je ne suis jamais tombée enceinte et ma peau est nickel !

Isabelle

Je suis tout à fait satisfaite de cette la pilule Triafemi. Je prends cette pilule depuis 3 ans aussi bien comme méthode contraceptive que pour traiter mes problèmes d’acné. Il faut dire qu’avant, j’avais énormément de boutons, et mes règles étaient également très irrégulières. Mais quelques mois seulement sous cette pilule, et tout a changé ! Mes boutons disparaissaient à vue d’œil, et je n’avais quasiment plus de règles, ce qui pour moi, est vraiment super ! Le petit bémol, c’est que j’ai pris du poids, quelques 2 ou 3 kilos depuis, mais en l’espace de trois ans, je pense que ça n’a rien d’alarmant. En plus, ça me fait des jolies rondeurs là où il faut donc je ne m’en plains pas.

Odile

Où acheter la pilule Triafemi au meilleur prix ?

La pilule Triafemi est disponible en pharmacie, mais pour l’acheter au meilleur prix, notez que vous pourrez également vous la procurer. En optant pour cette solution plus pratique, vous n’aurez pas besoin de vous déplacer pour avoir votre plaquette.

Quelle pharmacie en ligne choisir ? Les pharmacies agréées sont indéniablement les plus sûres. Soumise à une vérification stricte et ayant obtenu une autorisation en bonne et due forme, en passant par une plateforme de santé en ligne agréée, vous êtes sûre au moins de ne pas tomber sur des produits falsifiés, altérés ou des contrefaçons.

Treated propose également un service de santé rapide et de qualité. Les médicaments ne sont délivrés que sur ordonnance, mais vous pourrez obtenir la vôtre gratuitement et en ligne, de la part de médecin qualifié que la pharmacie met à votre disposition. Et une fois que vous aurez commandé votre pilule, Treated s’engage également à vous la livrer à votre domicile dans un délai de 24 heures !

La pharmacie agréée en ligne vous propose, par ailleurs, une solution pratique sur le long terme. Elle conserve en sécurité votre dossier médical afin que vous puissiez, au besoin, renouveler votre ordonnance médicale en ligne et achetez, au meilleur prix et sans bouger de chez vous, votre prochaine plaquette !

620c512ae4e82ec8632971eda7d857b5////////////////////////

Pin It on Pinterest

Share This