Pilule contraceptive ou combinée

La liste des pilules combinées et où acheter la pilule contraceptive au meilleur prix en ligne ?
Voir toutes les pilules contraceptives combinées

Parmi les nombreuses méthodes de contraception que l’on peut dénombrer, la pilule contraceptive est sans doute la plus répandue, la plus connue et la plus utilisée par les Françaises. Selon les chiffres, environ une femme sur deux y a recours, au même titre que 83 % des jeunes filles de 18 à 24 ans en France.

Appréciée aussi bien pour son efficacité et pour son accessibilité, se faire prescrire la pilule contraceptive est le premier geste qu’effectue la majorité de celles qui entament leur vie sexuelle. Méthode contraceptive hormonale particulièrement pratique, elle protège efficacement contre les grossesses non désirées, mais pas contre les IST.

Qu’est-ce que la pilule contraceptive ?

La pilule est une méthode de contraception féminine qui se présente sous la forme de petits comprimés. Il s’agit d’un médicament contenant des hormones féminines dont le but est d’empêcher la conception d’enfant pendant les rapports sexuels.

L’invention de la pilule contraceptive remonte en 1951. Créée par le Docteur Gregory Pincus, un spécialiste en biologie, en étroite collaboration avec Katherine McCormick et Margaret Sanger, fondatrice du Planning familial, la première pilule fut baptisée « Enovid » et fut commercialisée pour la première fois en Allemagne Fédérale en 1956. Elle ne sera commercialisée en France qu’une dizaine d’années plus tard, c’est-à-dire aux environs de 1967.

On peut répertorier trois types de pilules :

  • Les pilules séquentielles: la boîte contient alors des comprimés composés d’œstrogènes, à prendre pendant une partie du cycle ; ainsi que des comprimés contenant de la progestérone, à prendre pendant une autre partie du cycle. Ils sont surtout prescrits après un curetage.
  • Les pilules combinées: la boîte contient alors des comprimés composés à la fois d’œstrogènes et de progestérones, à prendre tout le long du cycle.
  • Les pilules progestatives: la boîte contient des comprimés composés uniquement de progestérone que la femme doit prendre continuellement, sans aucune interruption. Ils sont surtout prescrits après un accouchement ou pendant l’allaitement.

À quoi sert la pilule contraceptive ?

La pilule est un contraceptif hormonal. Par définition, il s’agit donc d’une méthode visant à empêcher la conception par le biais des hormones de la femme. Elle a été créée dans le but d’empêcher soit l’ovulation, soit la fécondation, soit la nidation pendant un rapport sexuel. Elle permet parallèlement aux couples d’avoir plus de contrôle sur leur vie, en leur donnant la possibilité de choisir le meilleur moment pour eux d’avoir un enfant.

Bien que cela soit sa vocation principale, éviter une grossesse non désirée à une femme n’est pas l’unique objectif de la pilule. Les médecins peuvent également la prescrire pour :

  • Régulariser le cycle menstruel instable d’une femme ;
  • Atténuer les règles douloureuses chez celles qui en souffrent ;
  • Prévenir les risques d’anémies ;
  • Réduire les risques de cancer utérin et/ou ovarien.

Quelle est son efficacité ?

La pilule est particulièrement appréciée pour son efficacité. Lorsqu’elle est correctement utilisée en effet, son efficacité peut aller jusqu’à 99.5 % en théorie. À noter néanmoins que la fiabilité de la pilule contraceptive dépend de trois facteurs : le type de pilule, la manière dont elle est prise et l’âge de la patiente qui la prend.

En pratique, le taux d’efficacité peut très vite diminuer jusqu’à 91 % si la pilule n’est pas correctement utilisée. La clé du succès de cette méthode contraceptive : la régularité de la prise. Plus les prescriptions sont respectées et moins il y a d’oubli, mieux c’est !

Comment fonctionne la pilule contraceptive ?

La pilule contraceptive contient des hormones sexuelles féminines de synthèse, similaires à celles que l’ovaire produit généralement pendant un cycle. Autrement dit, elles ont pour rôle de simuler un cycle, voire une grossesse, de manière à « endormir » l’ovaire et ainsi, à annuler tout le processus qui permet de réunir les conditions nécessaires pour aboutir à la grossesse.

Mode d’action

Par le biais des hormones de synthèse qui la compose, la pilule contraceptive va influer sur le cycle de la femme de manière à modifier son fonctionnement naturel. Les modifications attendues se situent au niveau génital et n’ont aucune conséquence sur la santé de la patiente en général.

Les principales modifications apportées par la pilule contraceptive sont :

  • La transformation de la glaire cervicale: celle-ci devient plus épaisse, plus hermétique, ce qui va rendre compliquer voire impossible le passage des spermatozoïdes ;
  • La transformation de l’endomètre: celui-ci devient plus mince, rendant impossible la nidation, c’est-à-dire la fixation de l’embryon dans l’utérus s’il y a eu fécondation ;
  • La transformation de l’ovaire: celle-ci devient moins mature et, croyant que la femme est déjà enceinte, va freiner le processus d’ovulation.

Si elle est correctement prise, la pilule peut faire effet dès le premier jour de la prise.

  • La progestérone contenue dans les pilules a pour rôle d’empêcher la migration des spermatozoïdes vers l’utérus de toutes les manières possibles. Cet effet barrière est généralement obtenu au bout de quatre heures après la première prise.
  • L’œstrogène contenu dans les pilules a pour rôle de simuler une grossesse et ainsi, de freiner l’ovulation de toutes les manières possibles. Cet effet est généralement obtenu au bout d’une semaine après la première prise, si celle-ci est effectuée régulièrement et sans le moindre accident (oubli, retard, etc.).

Les risques et effets secondaires

La pilule contraceptive contient des produits de synthèse. Comme tous les médicaments, en sus des effets cités ci-dessus, elle peut également susciter chez certaines patientes des effets secondaires pas forcément agréables et dont le degré varie d’une femme à l’autre.

Dans la majorité des cas, ceux-ci sont provoqués par l’œstrogène, hormone principalement utilisée dans le traitement de la ménopause. Or, il est connu et médicalement prouvé que l’hyperoestrogénie peut provoquer chez la femme des manifestations similaires aux symptômes d’une grossesse, c’est-à-dire :

  • Des nausées ;
  • Des poussées d’acnés ;
  • Des jambes lourdes ;
  • Des douleurs mammaires ;
  • Des troubles de l’humeur ;
  • Des troubles menstruels voire l’absence de règles ;
  • Des modifications voire la disparition de la libido ;
  • Une prise de poids plus ou moins importante, ou une perte de poids.

Pour ce dernier cas, il est à noter qu’il n’existe pas de pilule contraceptive qui fait grossir ou de pilule contraceptive qui fait maigrir. Tout dépend en réalité de l’organisme de la patiente et de la manière dont celui-ci réagit face aux composants du comprimé.

En buvant de l’alcool

On dit souvent que l’alcool et la pilule contraceptive ne font pas bon ménage. Mais contrairement aux idées reçues, il n’existe aucune interaction entre les deux, autrement dit, le fait de boire de l’alcool n’altère en rien l’efficacité de la pilule en tant que méthode de contraception.

Il y a toutefois un risque si la consommation d’alcool provoque des troubles digestifs dans les heures suivant la prise. Si la femme vomit ou est sujette à des diarrhées quelque temps après avoir pris sa pilule en effet, il se peut que celle-ci ne soit pas totalement absorbée par son organisme et donc évacuée. Elle n’aura donc pas la dose d’hormones de synthèse quotidienne nécessaire pour une protection efficace.

En étant fumeuse

On dit souvent également que le tabac et la pilule contraceptive ne font pas bon ménage, et c’est malheureusement une triste réalité. Contrairement à l’alcool, la cigarette, ses composants ainsi que ses effets néfastes sur l’organisme nuisent fortement et peuvent remettre en cause l’efficacité de la pilule. Comment ? Ils accélèrent l’élimination des hormones par le foie.

L’association pilule/tabac peut également présenter un risque non négligeable pour la santé de la patiente dans la mesure où elle accroit les risques d’embolies, de phlébites, d’AVC, d’infarctus du myocarde, etc.

 Voilà pourquoi, les médecins recommandent fortement l’arrêt de la consommation de tabac à la prise d’une méthode contraceptive orale. Ce qui explique également pourquoi, le corps médical ne prescrit jamais des pilules contraceptives à une fumeuse non repentie.

La pilule, le tabac et les problèmes cardiovasculaires

C’est un fait, la cigarette fragilise fortement les vaisseaux sanguins et les tissus cardiaques des fumeurs. Mais de nombreuses études ont démontré que la pilule pouvait aggraver voire accélérer les pathologies vasculaires qui en découlent.

Selon les chiffres, les risques d’AVC chez les patientes fumeuses prenant à la fois des pilules contraceptives sont multipliés par trois. Autrement dit, une femme qui fume et qui prend en même temps des pilules a trois fois plus de risques d’être victime de problèmes cardiovasculaires qu’une femme qui ne fume pas.

La pilule, le tabac et l’infarctus du myocarde

De nombreuses études ont également démontré une interaction entre le tabagisme, les problèmes cardiaques et la prise de pilule contraceptive.

Les problèmes cardiaques surviennent généralement avec le temps, c’est-à-dire avec l’âge. En d’autres termes, plus une femme est âgée, plus elle risque d’être victime d’un infarctus du myocarde. Mais il est un fait médical : ce problème peut survenir plus tôt, c’est-à-dire accélérer par d’autres facteurs de risque extérieurs comme le fait de fumer par exemple.

En réalité, le tabagisme figure au deuxième rang des facteurs de risques principaux de problèmes cardiaques. Première cause de mortalité évitable, on lui impute 40 % des décès causés par des troubles vasculaires et cardiaques chez les hommes de 30 à 69 ans.

Quel rapport avec les pilules contraceptives ? De nombreuses études ont prouvé que la pilule pouvait fragiliser les tissus cardiaques. Une métaanalyse publiée dans la revue « Journal of Clinical Endocrinology of Metabolim » a conclu que sur le long terme, les pilules contenant peu d’œstrogènes pouvaient multiplier les risques d’infarctus du myocarde par deux chez les non-fumeuses. Les risques chez les patientes qui fument sont donc d’autant plus élevés ! Selon l’OMS, le risque est multiplié par 87 chez les femmes associant cigarette et contraception orale, si elles fument plus d’une dizaine de cigarettes par jour.

Toujours selon l’OMS, à partir de 30 ans, une femme qui prend des pilules contraceptives œstroprogestatives et qui fume plus d’une vingtaine de cigarettes par jour présente 5 fois plus de risque de succomber à un infarctus du myocarde qu’une femme qui ne fume pas.

Avec un traitement antibiotique

En théorie, tout médicament pris en parallèle avec la pilule contraceptive peut avoir une influence sur l’efficacité de celle-ci, en particulier les antibiotiques comme la rifampine, l’amoxicilline, l’ampicilline, la tétracycline, la sulfaméthoxazole et la métronidazole. Le fait est que ces derniers peuvent effectivement modifier l’assimilation des œstrogènes par l’organisme, ce qui peut altérer les effets des hormones sur l’organisme de la patiente. Des pertes ou des saignements inopinés en cours de cycle peuvent en être la preuve.

Voilà pourquoi, il est toujours recommandé aux patientes de signaler à leur médecin traitant la prise de contraception orale si ceux-ci leur prescrivent des traitements à base d’antibiotique. Pour prévenir tout risque éventuel par ailleurs, mieux vaut également opter pour une méthode de contraception supplémentaire, comme l’utilisation d’un préservatif, durant toute la durée du traitement.

Comment prendre la pilule contraceptive ?

La boîte pour pilule contraceptive comprend une à trois plaquettes de 21 à 28 comprimés à prendre tous les jours, à la même heure, par voie orale. Les comprimés sont généralement numérotés, ce qui permet à la femme de les prendre dans l’ordre chronologique prescrit. Ils peuvent également être présentés dans différentes couleurs, ce qui permet de comprendre le dosage des hormones qui les contient.

Mode d’emploi

La prise doit commencer le premier jour des règles, elle doit par la suite se faire quotidiennement au même moment. Si vous avez pris la première pilule au matin, vous devez le prendre à la même heure le lendemain, et ce, jusqu’à ce que vous terminez les 21 comprimés. De même si vous l’avez prise le soir, l’essentiel étant que la prise se fasse régulièrement et correctement.

Une fois la plaquette terminée, vous devez arrêter et attendre une semaine, période pendant laquelle les règles vont arriver. Au bout de sept jours, cycles menstruels ou pas, vous devez entamer le nouveau cycle avec une nouvelle pilule contraceptive et ainsi de suite.

À noter qu’arrêter la prise de pilule pendant une période déterminée n’est pas du tout conseillée à moins de vouloir tomber enceinte.

Rappel et surdosage

La fiabilité de la pilule contraceptive dépend de la régularité de la prise. En d’autres termes, pour qu’elle soit vraiment efficace, il est indispensable de la prendre tous les jours, à la même heure. Voilà pourquoi, vous devez choisir le moment de la journée ou de la nuit qui vous soit le plus favorable, soit le plus pratique pour vous.

  • Associez toujours l’heure de la prise à une activité ou à une tâche que vous devez faire quotidiennement, comme le brossage de dent au matin ou le brossage de dent avant d’aller vous coucher par exemple ;
  • Installez ou activez une alarme automatique sur votre montre ou sur votre téléphone pour vous rappeler l’heure de la prise ;
  • Emportez toujours une plaquette de secours avec vous, dans votre sac. Ainsi, en cas d’oubli, vous pourrez y remédier rapidement ;
  • Si vous partez à l’étranger, n’adaptez pas l’heure de votre montre au décalage horaire afin de ne pas vous tromper dans les heures et risquer de prendre la pilule au mauvais moment ;
  • Si vous choisissez de modifier l’heure de la prise, attendez le début du cycle prochain, c’est-à-dire lorsque vous entamez une nouvelle plaquette.

Que faut-il faire en cas d’oubli ?

Si le retard est inférieur à 12 heures, vous devez prendre la pilule oubliée dès lors que vous vous en rendez compte. Vous devez par la suite continuer à prendre la pilule prévue pour la journée à l’heure habituelle. Autrement dit, si vous prenez habituellement votre pilule à 20 h du soir, que vous ne vous êtes aperçu que le lendemain matin vers 6 h que vous l’avez oubliée, vous devez la prendre sans attendre à cet instant. Puis, quand vient le soir, vous devez quand même prendre une nouvelle pilule, quitte à en prendre deux dans une seule journée. Vous devez, par la suite, reprendre une prise normale et régulière jusqu’à ce que la plaquette soit terminée.

Si le retard est supérieur à 12 heures, vous devez prendre la pilule oubliée au moment où vous vous en rendez compte. Vous devez par la suite continuer à prendre la pilule prévue pour la journée à l’heure habituelle et continuer ainsi jusqu’à la fin de la plaquette. Toutefois, en plus du comprimé, vous devez adopter une mode de contraception supplémentaire, comme l’utilisation de préservatif par exemple, pendant les 7 jours qui suivent l’oubli.

Si le retard est supérieur à 24 heures, c’est-à-dire que vous avez oublié de prendre deux comprimés de suite, vous devez prendre la pilule oubliée au moment où vous l’avez compris et continuer la prise quotidienne jusqu’à ce que la plaquette soit terminée. Mais en plus du comprimé, vous devez également utiliser une méthode contraceptive en supplément, et ce, jusqu’à la fin de votre cycle.

Si vous avez eu des rapports sexuels pendant les périodes d’oubli, prenez la pilule du lendemain en plus de l’usage de préservatif.

Que faut-il faire en cas de surdosage ?

À moins d’avoir ingurgité toute la plaquette en une seule prise, il n’y a pas de risque de surdosage. Si vous avez pris votre comprimé deux fois de suite en conséquence, n’ayez aucune crainte. Vous devez continuer à prendre la pilule prévue le lendemain à l’heure prévue. En revanche, dans la mesure où il vous manquera une pilule, utilisez votre plaquette de secours ou procurez-vous une nouvelle plaquette pour compenser.

Sans règles

Lorsqu’on prend des pilules contraceptives, les règles qui surviennent dans la dernière semaine, période pendant laquelle on ne prend aucun comprimé, sont généralement factices. Effectivement, dans la mesure où cette méthode de contraception vise à simuler une grossesse, et donc à bloquer les actions de l’ovaire, en l’absence de cycle, il est donc normal qu’il n’y ait pas de menstruations. Autrement dit, si la femme n’arrête pas de prendre les comprimés le 21ème jour et enchaîne tout de suite avec une nouvelle plaquette le 22ème jour, elle fera sauter ses règles.

Faire sauter ses règles, est-ce dangereux ? A priori, ne pas avoir de règles pendant un long moment ne représente aucune menace pour la santé de la femme étant donné que son utérus, au même titre que son ovaire, est au repos et n’a rien à évacuer du tout. Cela peut certes présenter un certain avantage : la patiente ne prend plus de produit pendant toute une semaine, mais les avantages de continuer le traitement sans l’interrompre ne sont pas non plus des moindres :

  • Il y a moins de risques d’oubli, sachant que les retards surviennent souvent au premier jour de la reprise, c’est-à-dire après les sept jours d’arrêt.
  • C’est plus pratique, car étant donné les complications souvent engendrées par la menstruation dans la vie quotidienne de la femme, il n’est pas nécessaire de les lui imposer, surtout lorsque ces dernières ne sont pas « indispensables » et que leurs absences ne présentent aucun danger.

Quand prendre la pilule contraceptive ?

Il n’y a pas d’âge minimum idéal pour commencer la contraception. En règle générale, la pilule contraceptive est prescrite et doit donc être prise dès lors que la femme ou la jeune femme entame sa vie sexuelle, et ne souhaite pas courir le risque de se retrouver enceinte. Le comprimé doit être pris sachant que :

  • L’effet « barrière » est obtenu quatre heures seulement après la première prise ;
  • L’effet « endormissement de l’ovaire » est obtenu 7 jours après la première prise, si les comprimés sont avalés quotidiennement et à la même heure pendant toute cette période.

Quand commencer ma première pilule ?

L’idéal serait de prendre la première pilule le premier jour des règles. Vous serez ainsi sûre de commencer en début de cycle, ce qui vous permettra de bénéficier de la meilleure protection possible tout au long des 21 jours.

Cela ne signifie pas pour autant qu’il est impossible d’entamer la contraception orale en plein milieu d’un cycle. Si votre médecin vous prescrit la prise de pilule contraceptive, n’attendez pas vos prochaines règles, commencez la prise tout de suite ! Seulement, en attendant que les hormones de synthèse fassent effet, prenez quelques précautions : durant les sept jours qui suivent la première prise, utilisez un préservatif !

Jusqu’à quel âge peut-on prendre la pilule contraceptive ?

En règle générale, pour les patientes prenant des pilules contraceptives, les médecins préconisent un changement de mode de contraception au bout d’une dizaine d’années, surtout chez les femmes de plus d’une quarantaine d’années. Et ce, pour deux raisons :

  • À l’approche de la ménopause, le degré de tolérance de la femme aux composants peut changer ;
  • Avec l’âge, les risques de maladies cardio-vasculaires peuvent augmenter, surtout s’il s’agit d’une patiente à risque, ayant déjà présenté des antécédents familiaux.

La continuité ou non du traitement va donc essentiellement dépendre de la femme, de son âge et de sa santé. Sans contre-indication et si le médicament est toujours bien toléré, la prise de pilule contraceptive peut continuer jusqu’à 50 ans sachant qu’elle a également des effets très positifs sur les symptômes de la périménopause.

Que faire en cas de changement ou d’arrêt ?

Le sevrage lié à la pilule contraceptive après plusieurs années de traitement peut sérieusement ébranler l’organisme de la femme, ce qui peut provoquer un « effet rebond ». Plusieurs symptômes variant d’une patiente à une autre peuvent alors se manifester :

  • Des poussées d’acné ;
  • Des maux de tête ;
  • Des nausées et des vomissements ;
  • Des douleurs abdominales ;
  • Des douleurs mammaires ;
  • Des règles douloureuses ;
  • Des saignements et des pertes ;
  • Une prise de poids.

Pour mieux gérer ces symptômes, mieux vaut donc éviter l’arrêt brutal et opter pour un sevrage progressif, c’est-à-dire en réduisant la dose d’hormones de synthèse petit à petit. Comment ?

  • Si vous voulez arrêter la contraception hormonale, vous pouvez d’abord adopter la nouvelle méthode contraceptive avant d’arrêter la mode active afin d’éviter l’effet rebond.
  • Si vous voulez arrêter définitivement la contraception, vous pouvez espacer les prises d’une journée d’abord, puis de deux après une semaine, puis de trois, puis de quatre, et ainsi de suite jusqu’à ce que vous soyez totalement sevré.

Quelle pilule contraceptive choisir ?

On peut répertorier plus d’une trentaine de pilules contraceptives sur le marché. Choisir celle qui est la plus adaptée peut donc s’avérer ardue d’autant plus que l’efficacité de la méthode peut varier d’une femme à l’autre. Le choix de la pilule la plus adaptée dépend donc principalement :

  • De la femme: c’est son âge et son cycle qui vont déterminer la composition et le dosage de la pilule à prescrire ;
  • Du prix de la pilule: étant donné que certaines sont plus onéreuses que d’autres, et certaines sont remboursées par la Sécu tandis que les versions récentes ne sont pas prises en charge.

Liste de toutes les pilules contraceptives par marque et générique

NomPrixCycleAvantagesAchat en ligne
Pilule BiNovum47€21• Fabriqué par le laboratoire Janssen
• Contient du Norethistérone et de l’Ethinylestradiol
• Réduit les saignements menstruels
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Brevinor47€28• Fabriqué par le laboratoire Pfizer
• Contient du Norethisterone et de l’Ethinylestradiol
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Cilest54€21• Fabriqué par le laboratoire Janssen
• Contient du Norgestimate et de l’Ethinylestradiol
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Cimizt54€21• Fabriqué par le laboratoire Morningside Pharmaceuticals
• Contient du Désogestrel et de l’Ethinylestradiol
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Co-Cyprindiol50€21• Fabriqué par le laboratoire Teva
• Contient du Cyproterone Acetate et de l’Ethinylestradiol
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• Soulage les problèmes d’acnés
• Soulage les problèmes de pilosité
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Daily Gé ou Trinordiol (Triregol)44€21• Fabriqué par le laboratoire Consilient Healthcare
• Contient du Levonorgestrel et de l’Ethinylestradiol
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• Atténue les douleurs menstruelles
• Diminue les règles abondantes
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Desobel Gé 20 (Gedarel)54€28• Fabriqué par le laboratoire Gedeon-Richter
• Contient du Desogestrel et de l’Ethinylestradiol
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• Atténue les douleurs menstruelles
• Diminue les règles abondantes
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Diane 35 (Dianette) ou Pilule Triafemi59€21• Fabriqué par le laboratoire Bayer Healthcare
• Contient du Cyprotherone Acetate et de l’Ethinylestradiol
• Atténue les douleurs menstruelles
• Permet de traiter les problèmes d’acnés
• Permet de traiter les problèmes de pilosité
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Elevin95€21• Fabriqué par le laboratoire MedRX
• Contient du Norethistérone et de l’Ethinylestradiol
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Femodene54€21 ou 28• Fabriqué par le laboratoire Bayer Healthcare
• Contient du Gestodene et de l’Ethinylestradiol
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Jasmine et Yaz (Yasmin)59€21• Fabriqué par le laboratoire Bayer Healthcare
• Contient du Drospierenone et de l’Ethinylestradiol
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• Atténue les douleurs menstruelles
• Diminue les règles abondantes
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Jasminelle (Eloine) ou Pilule Belara74€24• Fabriqué par le laboratoire Bayer Healthcare
• Contient du Drospirenone et de l’Ethinylestradiol
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Katya54€21• Fabriqué par le laboratoire Stragen
• Contient du Gestodene et de l’Ethinylestradiol
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Leeloo ou Pilule Microgynon 30 ED ou Pilule Optilova ou Pilule Optidril ou Pilule Lovavulo48€28• Fabriqué par le laboratoire Téva Santé
• Contient du Levonorgestrel et de l’Ethinylestradiol
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• Atténue les douleurs menstruelles
• Diminue les règles abondantes
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Levest44€21• Fabriqué par le laboratoire Morningside Pharmaceuticals
• Contient du Levonorgestrel et de l’Ethinylestradiol
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Lizinna49€21• Fabriqué par le laboratoire Morningside Pharmaceuticals
• Contient du Norgestimate et de l’Ethinylestradiol
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche l’ovulation
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Logynon48€21• Fabriqué par le laboratoire Bayer Healthcare
• Contient du Gestodene et de l’Ethinylestradiol
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Meliane (Femodette)57€21• Fabriqué par le laboratoire Bayer Healthcare
• Contient du Gestodene et de l’Ethinylestradiol
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Mercilon49€21• Fabriqué par le laboratoire Merck Sharp et Dohme
• Contient du Désogestrel et de l’Ethinylestradiol
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Microgynon48€21• Fabriqué par le laboratoire Bayer Healthcare
• Fabriqué par le laboratoire Bayer Healthcare
• Contient du Levonorgestrel et de l’Ethinylestradiol
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• Atténue les douleurs menstruelles
• Diminue les règles abondantes
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Millinette49€21• Fabriqué par le laboratoire Gedeon-Richter
• Contient du Gestodene et de l’Ethinylestradiol
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Minidril (Ovranette) ou Pilule Adepal44€21• Fabriqué par le laboratoire Pfizer
• Contient du Lévonorgestrel et de l’Ethinylestradiol
• Atténue les douleurs menstruelles
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Norimin49€21• Fabriqué par le laboratoire Pfizer
• Contient du Norethisterone et de l’Ethinylestradiol
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Norinyl-149€21• Fabriqué par le laboratoire Pfizer
• Contient du Norethisterone et de l’Ethinylestradiol
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Ovysmen49€21• Fabriqué par le laboratoire Janssen
• Contient du Norethistérone et de l’Ethinylestradiol
• Amincit l’endomètre utérin
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche l’ovulation
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Qlaira89€28• Fabriqué par le laboratoire Bayer Healthcare
• Contient du Dionogest et de l’Estradiol
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• Atténue les douleurs menstruelles
• Diminue les règles abondantes
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Rigevidon44€21• Fabriqué par le laboratoire Consilient Healthcare
• Contient du Levonorgestrel et de l’Ethinylestradiol
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• Atténue les douleurs menstruelles
• Diminue les règles abondantes
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Sunya48€21• Fabriqué par le laboratoire Stragen
• Contient du Gestodene et de l’Ethinylestradiol
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Synphase69€21• Fabriqué par le laboratoire Pfizer
• Contient du Norethisterone et de l’Ethinylestradiol
• Atténue les douleurs menstruelles
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Triadene58€21• Fabriqué par le laboratoire Bayer Healthcare
• Contient du Gestodene et de l’Ethinylestradiol
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• Atténue les douleurs menstruelles
• Diminue les règles abondantes
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Triella (Loestrin)49€21• Fabriqué par le laboratoire Galen Pharmaceutiques
• Contient du Levonorgestrel et de l’Ethinylestradiol
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule TriNovum49€21• Fabriqué par le laboratoire Janssen
• Contient du Norethistérone et de l’Ethinylestradiol
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Varnoline (Marvelon)54€21• Fabriqué par le laboratoire Merck Sharp et Dohme
• Contient du Désogestrel et de l’Ethinylestradiol
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• 99% de taux de réussite
Acheter
Pilule Zoely84€28• Fabriqué par le laboratoire Merck Sharp et Dohme
• Contient de l’Estradiol et du Nomegestrol Acetate
• Epaissit le mucus vaginal
• Empêche la nidation
• Empêche l’ovulation
• 99% de taux de réussite
Acheter

Quelle est la meilleure pilule contraceptive ?

La meilleure pilule contraceptive est avant tout celle qui répond aux besoins de la femme qui va l’utiliser. La pilule doit être prise sur mesure et non sous le conseil d’une amie qui a trouvé que la sienne était efficace. Elle doit être choisie selon les actions que vous attendez d’elle.

Si vous avez des problèmes d’acnés ou de pilosité, il existe des pilules contraceptives qui peuvent empêcher une grossesse indésirable tout en atténuant ces problèmes-là. Vous avez des menstruations douloureuses et abondantes ? Des pilules ont également été conçues pour soulager ces troubles tout en vous protégeant contre les grossesses non désirées.

Le choix va également dépendre de votre organisme. Si vous êtes sensible à certains principes actifs, si vous avez des problèmes vasculaires par exemple, on peut vous prescrire des comprimés peu dosés en Ethynil-oestradiol pour que vous puissiez à la fois vous protéger et ne pas prendre de risque pour votre santé.

Dernier critère de tri et le plus important : l’efficacité du produit. La meilleure pilule contraceptive est celle qui propose un taux d’efficacité élevé aussi bien sur le plan théorique que pratique. C’est-à-dire sa fiabilité lorsqu’elle est utilisée dans les meilleures conditions et dans le cas contraire, le taux de protection qu’elle offre même dans les conditions les moins favorables, notamment en cas de retard ou d’oubli.

Parmi les nombreuses pilules du marché, le Microgynon 30 ED ou Leeloo est celle qui affiche le taux d’efficacité le plus élevé : 99,4%.

Où acheter la pilule contraceptive en ligne ?

Sachez que pour vous procurer votre pilule contraceptive, aujourd’hui, vous n’avez plus besoin de vous déplacer. De nombreuses pharmacies en ligne vous permettent en effet d’acheter directement en ligne vos comprimés, légalement et en toute sécurité.

Acheter la pilule contraceptive sans ordonnance ?

Gérer son stock de pilules n’est pas chose aisée, mais le renouveler est encore plus compliqué ! Pour éviter toute la procédure inhérente au renouvellement d’une ordonnance par conséquent, prise de rendez-vous chez le médecin, déplacement et tout le tralala, certaines femmes sont souvent tentées d’acheter leur pilule contraceptive sans ordonnance.

Bien entendu, la chose est possible, mais elle présente quand même des risques. Le fait est que même si elle est prescrite pendant une longue durée, elle n’en est pas moins un médicament contenant des principes actifs qui, pris sur le long terme, peuvent présenter des risques. En consultation ainsi, après vous avoir donné un même produit pendant des années, votre médecin peut décider de vous en prescrire un autre, plus adapté à votre état de santé, à votre âge et à votre degré de tolérance au traitement dans la mesure où ces paramètres sont très susceptibles de changer avec le temps, et donc, depuis la première délivrance.

Par ailleurs, s’il est possible de s’approvisionner en pilule sur internet, notez que la loi ne le permet que si vous avez une ordonnance. Mieux vaut donc, pour éviter tous risques, l’avoir sous le coude !

Quelle pharmacie en ligne agréée choisir ?

Depuis fin décembre  2012, période à laquelle le gouvernement français a autorisé la vente de médicaments sans ordonnance sur Internet, les pharmacies en ligne font pignon sur rue. Et jusqu’à ce jour malheureusement, plus d’une dizaine ont fait l’objet d’une plainte déposée par l’Ordre national des pharmaciens pour cause d’usurpation et de falsification de médicaments.

Autrement dit, toutes les pharmacies en ligne ne sont pas forcément contrôlées. Selon l’Organisation mondiale de la santé, plus de la moitié des médicaments vendus sur Internet sont contrefaits et ont été fabriqués à partir de produits pouvant être toxiques pour les patients qui les consomment.

Voilà pourquoi, il vaut mieux se tourner vers les pharmacies agréées pour se procurer les pilules contraceptives. Seules ces pharmacies ont fait l’objet d’un contrôle et ont reçu l’agrément du gouvernement pour la qualité et la véracité des médicaments qu’elles commercialisent.

Pourquoi choisir la pharmacie en ligne et agréée Treated ?

Treated met à votre disposition plusieurs centaines de médicaments pouvant traiter jusqu’à 73 maladies différentes. Ses avantages :

  • Sur Treated, vous achetez en toute sécurité. Les médicaments sont délivrés sur ordonnance.
  • Sur Treated, vous achetez rapidement, sans bouger de chez vous ! Une fois le formulaire rempli, vous pourrez recevoir votre pilule contraceptive chez vous dans un délai de 24 h.
  • Sur Treated, vous renouvelez votre ordonnance plus facilement, car vous disposez de votre propre dossier médical privé.
2defee4a553a522810dfae311896eb20)))))))))))))))))))))))))

Pin It on Pinterest

Share This