Pilule Optimizette

Quel avis sur la pilule Optimizette et où l'acheter au meilleur prix ?
ACHETER

La pilule contraceptive Optimizette est un générique de la pilule Cerazette. Fabriquée par les laboratoires Majorelle Lux Soparfi, elle fait partie des contraceptions dites « microprogestatives », car elle ne contient qu’un seul principe actif : le désogestrel, une hormone sexuelle féminine dérivée de la progestérone.

Raison pour laquelle, on la classe également parmi les pilules progestatives. La pilule Optimizette est sous forme de plaquette de 28 comprimés.

À qui s’adresse la pilule Optimizette ?

En tant que pilule contraceptive, c’est-à-dire créée dans le but « d’empêcher la conception », Optimizette se destine aux femmes en âge de procréer, qu’elle soit mineure ou majeure, mais sexuellement active, et désirante de prévenir toute grossesse non désirée.

Bien que les pilules microprogestatives n’aient pas pour principal objectif de bloquer l’ovulation, à l’instar de ces « semblables », de par la teneur pourtant faible du progestatif qu’elle renferme, Optimizette peut remplir ce rôle, d’où sa particularité. Ce qui explique également pourquoi, par rapport aux autres, elle affiche un taux d’efficacité beaucoup plus élevé.

Dans la mesure où elle ne contient que de la progestérone, Optimizette convient parfaitement :

  • Aux femmes souffrant d’intolérance aux œstrogènes
  • Aux femmes qui allaitent

Dans quel cas Optimizette ne peut être utilisé ?

Optimizette ne convient pas à toutes les femmes. Certaines conditions, certaines modes de vie, certains états de santé peuvent ne pas être compatibles avec l’utilisation de cette pilule contraceptive. Il convient donc de toujours consulter un médecin avant de prendre Optimizette, et de laisser ce dernier évaluer les potentiels risques et les éventuels bénéfices à retirer du traitement.

La prise d’Optimizette est interdite à toute femme :

  • Allergique au désogestrel ou à l’un des composants de la pilule ;
  • Souffrant ou que l’on soupçonne de souffrir d’un cancer du sein ;
  • Souffrant ou que l’on soupçonne de souffrir d’un cancer du foie ;
  • Souffrant ou que l’on soupçonne de souffrir d’un cancer de l’utérus ;
  • Souffrant ou ayant déjà souffert d’ictère ;
  • Souffrant ou ayant déjà souffert de maladie hépatique ;
  • Souffrant ou ayant déjà souffert de trouble de la tension artérielle ;
  • Souffrant de saignements vaginaux inexpliqués et non diagnostiqués ;
  • Souffrant ou ayant déjà souffert de thrombose veineuse profonde ;
  • Souffrant ou ayant déjà souffert d’embolie pulmonaire.

Elle est également déconseillée aux :

  • Diabétiques
  • Tuberculeuses
  • Épileptiques

Contre-indications et interactions médicamenteuses

Certains produits et substances peuvent influer sur Optimizette et réduire, voire supprimer totalement ses effets. Si vous prenez ou avez suivi un traitement dans un passé proche de la prescription par conséquent, faites-en part à votre médecin ou à votre pharmacien, qui jugera si l’association est possible, ou au contraire, s’il est nécessaire de prescrite une autre méthode contraceptive plus adaptée.

Optimizette ne peut être indiquée si la patiente :

  • Suit un traitement contre l’épilepsie (Primidone, Felbamate, Oxcarbazépine, etc.) ;
  • Suit un traitement contre la tuberculose, dont la Rifampicine ;
  • Suit un traitement contre les problèmes de digestion et les maux d’estomac, comme le charbon médical par exemple ;

Suit un traitement contre les troubles de l’humeur et de l’émotion, dont la dépression, en particulier le millepertuis.

Comment prendre la pilule Optimizette ?

Une plaquette d’Optimizette comprend 28 comprimés, équivalent d’un traitement de 4 semaines. Chaque comprimé doit être pris un jour précis, suivant l’ordre déjà indiqué par les petites flèches présentes sur la plaquette thermoformée.

Pour limiter les risques d’oubli en conséquence, il est recommandé de toujours commencer par les comprimés du haut, et qui correspond au jour de la prise. Autrement dit, si vous commencez le premier comprimé un mercredi, prenez le comprimé du haut à l’indication « MER ».

Pour le deuxième jour, jusqu’à la fin de la plaquette, il suffit par la suite de suivre tout simplement le sens de la flèche.

pilule optimizette notice

Posologie

Pour bénéficier de la protection contraceptive d’Optimizette, vous devez prendre un comprimé par jour pendant 28 jours consécutifs. Chaque prise doit avoir lieu avec un intervalle de 24 heures, soit toujours au même moment de la journée. Elle ne doit être interrompue sous aucun prétexte, même pendant les règles.

Pour éviter les retards et pour ne pas oublier votre pilule, choisissez un moment clé de la journée ou de la nuit, comme pendant le petit-déjeuner ou avant le dîner. N’hésitez pas non plus à utiliser une alarme de rappel.

Sans oubli ni interruption, vous devrez prendre le dernier comprimé le 28e jour. Sans faire de pause, vous devrez entamer une nouvelle plaquette le lendemain et reprendre le rythme de la même manière que la précédente, c’est-à-dire 1 comprimé par jour, tous les jours à la même heure, pendant 28 jours. Vos règles, si elles surviennent, devraient arriver vers la fin de votre cycle, mais que vos saignements ne vous empêchent pas de commencer la plaquette suivante.

Mode d’emploi

Si vous n’avez pas utilisé de méthode contraceptive auparavant, le premier comprimé Optimizette doit être pris le premier jour de vos règles. Vous bénéficierez alors d’une protection optimale dès le premier jour de votre cycle.

Passé ce délai, vous avez encore jusqu’au 5e jour des règles pour commencer votre traitement. Notez néanmoins que la protection contraceptive, bien que présente, est altérée. Pendant les 7 jours qui suivent la première prise en conséquence, si vous avez des rapports sexuels, vous devez utiliser une méthode contraceptive supplémentaire : barrière ou locale de préférence.

Comment débuter Optimizette après une méthode contraceptive antérieure ?

Si Optimizette vous a été prescrite en relais, le début du traitement dépendra de la nature de l’ancienne méthode contraceptive.

  • Pour une pilule contraceptive combinée: le traitement doit commencer le premier jour du cycle, soit le lendemain de la prise du dernier comprimé actif ou le lendemain de la fin de la période d’arrêt pour une plaquette de 21 jours ; soit le lendemain de la prise du dernier comprimé inactif pour une plaquette de 28 jours.
  • Pour un patch transdermique : le traitement doit commencer le jour du retrait du dispositif ou le jour prévu pour son remplacement.
  • Pour un anneau vaginal : le traitement doit commencer le jour du retrait ou le jour prévu pour son renouvellement.
  • Pour une pilule microprogestative: le traitement doit commencer le lendemain de la prise d’un comprimé progestatif, et ce, quel que soit le moment du cycle.
  • Pour un implant : le traitement doit commencer le jour du retrait ou le jour prévu pour son remplacement.
  • Pour un dispositif intra-utérin hormonal : le traitement doit commencer le jour du retrait ou le jour prévu pour son remplacement.
  • Pour une méthode contraceptive injectable: le traitement doit commencer le jour prévu pour la prochaine injection.

À noter que le passage d’une méthode contraceptive à une autre comporte un risque, minime certes, mais que l’on ne peut tout de même pas négligé. Aussi, lorsque vous passez d’une contraception antérieure à Optimizette, utilisez un moyen contraceptif complémentaire au moins pendant les 7 jours suivant le changement, en cas de rapports sexuels.

Comment débuter Optimizette après un avortement et un accouchement ?

Si votre médecin vous prescrit Optimizette après une interruption de grossesse, le début du traitement doit se faire :

  • Dans l’immédiat, pour un avortement dans le premier trimestre.
  • Après 21 jours, pour un avortement dans le deuxième trimestre.

Si votre médecin vous prescrit Optimizette après un accouchement, le premier comprimé doit être pris avant le retour des règles, soit :

  • Le 21e jour, après la naissance de votre bébé.
  • Le 28e jour après la naissance de votre bébé, mais à condition que vous utilisiez une contraception mécanique supplémentaire la semaine qui suit le début du traitement.

Quels sont les effets secondaires possibles ?

Bien qu’elle ne contienne qu’une seule substance active, et plus encore, à faible dose, la pilule Optimizette, comme tout médicament, est susceptible d’occasionner certaines gênes, tout du moins pendant les premières semaines d’utilisation. Une fois que le corps de la patiente s’acclimatera à la nouvelle quantité d’hormone qu’on lui injectera en conséquence, ces effets indésirables devront disparaître spontanément.

Chez 1 à 10 % des patientes, on peut observer les effets secondaires suivants :

  • Acnés
  • Nausées
  • Maux de tête
  • Prise de poids
  • Baisse de la libido
  • Trouble de l’humeur
  • Tensions et  / ou douleurs mammaires

Chez moins 1 % des patientes, on peut observer les effets secondaires suivants :

  • Fatigue
  • Vomissements
  • Infection vaginale
  • Kyste des ovaires
  • Chute de cheveux
  • Éruptions cutanées
  • Réaction allergique soudaine aux lentilles de contact
  • Jaunisse, si et seulement si il y a eu antécédent au cours d’une précédente grossesse.

Optimizette et les nausées

Les nausées font partie des effets indésirables les plus courants d’Optimizette. Selon les patientes, elles peuvent être particulièrement violentes et éventuellement, aboutir à des vomissements.

  • Si vous vomissez dans les 3 à 4 heures après la prise d’une pilule, il y a un risque élevé que ses composants n’aient pas été totalement absorbés par le corps, ce qui pourrait compromettre leurs effets. Par conséquent, si ce genre de cas se produit, prenez rapidement un deuxième comprimé en compensation.

Dans cette optique, pour ne pas perturber l’ordre de prise de la plaquette que vous utilisez, ayez toujours soin d’avoir sur vous ou à portée de main une plaquette de réserve, dans laquelle vous pourrez prendre vos pilules de secours.

  • Si vous vomissez dans les 3 à 4 heures après la prise et que vous n’avez pas de pilule sur vous pour compenser, après 12 heures, vous devrez prendre les mesures de précaution à adopter en cas d’oubli (cf. Que faire en cas d’oubli ?).
  • Si vous continuez de vomir après avoir pris une pilule de remplacement, la protection contraceptive est sérieusement compromise. L’utilisation d’une contraception barrière ou locale en complément doit être requise et ce, jusqu’à ce qu’à la fin du cycle.

Optimizette et les saignements

Les saignements entre les règles et l’irrégularité des cycles sont les effets indésirables les plus fréquemment observés chez les utilisatrices d’Optizimette. Les études cliniques ont effectivement démontré que près de 50 % des femmes prenant du désogestrel manifestaient ce genre d’effets secondaires, contre 20 % seulement pour l’absence partielle ou totale des règles.

Ces symptômes s’expliquent par l’absence totale d’ovulation causée par le désogestrel. Autrement dit, ils indiquent que le médicament fait effet et que la patiente est bien protégée. À noter cependant que leurs absences ne signifient pas le contraire, car comme expliqué précédemment, l’apparition des effets secondaires dépend de l’organisme de chaque patiente.

Les saignements entre les règles et l’irrégularité des cycles ne durent pas, par ailleurs, tout le long du traitement. Comme tous les autres effets indésirables, ils deviennent moins fréquents et finissent par disparaitre totalement. Il n’y a donc pas lieu de prendre des mesures particulières.

Que faire en cas d’oubli ?

Tout retard de comprimé peut altérer l’efficacité de la pilule Optimizette. Et tout oubli de plus de 36 heures peut annuler l’effet contraceptif des pilules prises précédemment. Il convient donc d’être vigilante, et d’essayer, dans la mesure du possible, de n’interrompre le traitement, sous aucun prétexte.

Cependant, si vous oubliez de prendre votre comprimé pelliculé Optimizette, voici comment vous devez réagir :

  • Pour un retard de moins de 12 heures, prenez le comprimé oublié dès que vous prenez conscience de l’oubli, et reprenez la prise quotidienne comme si de rien n’était, jusqu’à ce que vous terminez votre plaquette.
  • Pour un retard de plus de 12 heures, prenez le comprimé oublié dès que vous prenez conscience de l’oubli, et reprenez la prise quotidienne comme si de rien n’était. Vous serez probablement amené à prendre deux comprimés (celui oublié et celui prévu le jour même) en une journée, mais dans ces conditions, il n’y a pas de risque de surdose. Puis reprenez la prise habituelle jusqu’à la fin de votre plaquette, mais pendant les 7 jours qui suivront l’oubli, utilisez un préservatif ou une contraception complémentaire de votre choix en cas de rapports sexuels.

Avis sur la pilule Optimizette

Parce qu’elle contient une quantité plus importante de progestatif, la pilule Optimizette est nettement plus efficace et beaucoup plus fiable par rapport aux autres pilules du même genre. Et dans la mesure où elle ne contient pas d’œstrogènes, elle représente également moins de dangers pour la santé : les risques d’accident thromboemboliques veineux sous la pilule Optimizette sont quasiment les mêmes que les « risques » sans contraceptif.

pilule optimizette avis

J’ai Optimizette depuis quelques mois. A priori, tout va bien : je n’ai pas pris de poids, et je n’ai plus de règles ! Mon seul problème : j’ai quelques fois des boutons, alors qu’avant, je n’avais jamais eu de problèmes d’acnés.

Stef

J’en suis à ma cinquième plaquette d’Optimizette et je ne souffre jusqu’ici d’aucun effet secondaire, ce qui est super ! Bien sûr, je n’ai plus mes règles, mais mon médecin m’a dit que c’était normal, donc tant mieux pour moi ! Avant, je les avais abondantes, douloureuses et franchement handicapantes donc pour ma part, je me dis bon débarras !

Angélique

Bonsoir. Moi, je suis sous Optimizette depuis quelques années déjà. Au début, j’ai eu quelques nausées, mais c’est vite passé. J’ai pris un ou deux kilos aussi, mais je me dis que c’est un sacrifice nécessaire, et vu que je fume, ils ne restent jamais longtemps, donc c’est tout bénéf ! Je n’ai plus mes règles et les malaises qui vont avec, et ça, c’est vraiment super !

Mélanie

Où acheter la pilule Optimizette au meilleur prix ?

pilule optimizette prix

Vous pourrez acheter la pilule Optimizette en pharmacie. Si vous n’avez ni l’envie ni le temps de vous déplacer cependant, notez qu’aujourd’hui, vous pouvez également vous la procurer en ligne, sans bouger de chez vous. L’avantage en sus, c’est que vous pourrez comparer les prix et acheter votre pilule Optimizette au meilleur prix avec ou sans ordonnance (une ordonnance étant délivrée en ligne via le service de consultation).

Offrant un service de santé efficace et rapide en ligne, Treated est une référence en matière de vente de médicaments en ligne. Pharmacie agréée, délivrant des médicaments de qualité, pouvant traiter jusqu’à 74 maladies différentes, cette plateforme met à votre disposition un médecin en ligne pour une consultation et la délivrance de votre ordonnance médicale gratuitement.

Le service de Treated comprend également :

  • La livraison de votre plaquette à domicile, dans un délai de 24 heures après la commande.
  • Le stockage de votre dossier médical en toute sécurité, pour un éventuel renouvellement gratuit de votre ordonnance.
efa3de8fde9ec1c727f90f49bef55ef5YYYYYYY

Pin It on Pinterest

Share This