Pilule Microval

Quel avis sur la pilule Microval et où l'acheter au meilleur prix ?
ACHETER

La pilule Microval est un contraceptif hormonal oral progestatif. Fabriquée par les laboratoires Pfizer Holding France, c’est une pilule microdosée contenant du Lévonorgestrel, qui se présente sous la forme de plaquette de 28 comprimés monophasiques, c’est-à-dire contenant chacun la même dose d’hormones. C’est un équivalent de la pilule Cerazette.

À qui s’adresse la pilule Microval ?

La pilule Microval figure dans la catégorie des médicaments indiqués dans la contraception et l’interruption de grossesse. Le progestatif qu’elle contient agit directement sur le cycle de la femme, et ce de manière à ce que les spermatozoïdes ne puissent pas migrer vers l’utérus. Elle est donc indiquée aux femmes en âge de procréer et ayant déjà une vie sexuelle active, qui souhaite prévenir une grossesse non désirée.

Dans la mesure où elle ne contient qu’une substance progestative, elle est également adaptée :

  • Aux femmes qui souffrent d’allergie à l’œstrogène et qui, par conséquent, ne peut se tourner vers les méthodes contraceptives oestroprogestratives.
  • Aux femmes qui allaitent, car contrairement aux pilules combinées, les substances qu’elle renferme n’altèrent pas le lait maternel.

Dans quel cas Microval ne peut être utilisé ?

En raison des substances qu’elle contient, selon leur mode de vie et leur état de santé, la pilule Microval ne convient pas forcément à toutes les femmes.

Microval est formellement interdit dans les cas suivants :

  • Hypersensibilité au Lévonorgestrel à l’un des excipients de Microval ;
  • Cancer du sein
  • Cancer de l’utérus
  • Antécédents ou présence de maladies hépatiques sévères
  • Antécédents d’accidents thromboemboliques veineux
  • Saignements vaginaux inexpliqués
  • Porphyrie

La prise de Microval est par ailleurs fortement déconseillée en cas de :

  • Dystrophie ovarienne
  • Maladie bénigne des seins
  • Douleurs tensions mammaires
  • Antécédents de salpingite (inflammation des trompes de Fallope)
  • Antécédents de GEU (Grossesse extra-utérine)
  • Intolérance au galactose
  • Intolérance au fructose
  • Déficit en lactase de Lapp
  • Déficit en sucrase ou en isomaltase
  • Syndrome de malabsorption du glucose
  • Syndrome de malabsorption du galactose

Contre-indications et interactions médicamenteuses

Signalez à votre médecin traitant tout médicament ou traitement que vous avez suivi récemment ou que vous suivez encore à la prescription de la pilule Microval. Certains médicaments ou substances peuvent en effet avoir une mauvaise influence sur la pilule et altérer la protection contraceptive qu’elle offre, favoriser l’apparition ou aggraver certaines pathologies déjà présentes.

C’est le cas :

  • Des médicaments à base de Millepertuis qui, par effet inducteur enzymatique, diminue les concentrations plasmatiques de Microval et annule progressivement ses effets contraceptifs.
  • Des médicaments utilisés dans le traitement de la tuberculose, de certaines maladies infectieuses comme le VIH, etc. qui sont également connus pour leur capacité à compromettre l’efficacité de Microval.
  • Des médicaments anticonvulsivants comme le Phénorbarbital ou la Primidone, connus pour leur capacité à augmenter le métabolisme hépatique de la patiente, ce qui a également pour conséquence d’altérer les effets contraceptifs de Microval pendant le traitement, mais également un mois après.

Comment prendre la pilule Microval ?

Une plaquette de Microval comprend 28 comprimés monophasiques, à prendre quotidiennement pendant 28 jours, avec un verre d’eau si nécessaire.

Posologie

Pour être protégée tout le long du cycle d’une grossesse non désirée, il est nécessaire de prendre un comprimé par jour, pendant 28 jours sans interruption. Chaque prise doit être effectuée toutes les 24 heures environ, ce qui veut dire qu’elle doit être faite non seulement quotidiennement, mais également à une heure fixe.

Pour éviter les oublis, il est recommandé de choisir une heure facile à retenir, correspondant si possible à une tâche précise dans la journée ou dans la soirée, comme le matin au lever ou avant le petit-déjeuner ; le soir avant le dîner, mais pas avant le coucher en revanche.

La prise doit se faire sans interruption. Dès lors que les 28 comprimés sont terminés, il faut commencer une autre plaquette le lendemain. En règle générale, le début d’une plaquette doit toujours se faire un même jour de la semaine.

Mode d’emploi

Idéalement, le premier comprimé de la plaquette doit être pris le 1er jour des règles. Ainsi, la protection contre une grossesse non désirée commence le premier jour du cycle. Si les règles ont déjà commencé au moment de la prescription de la pilule Microval, la patiente a jusqu’au 5ème jour pour commencer le traitement. Mais dans ces conditions, l’usage d’une méthode contraceptive mécanique pendant les 7 jours suivants la première prise est obligatoire.

Si les règles ne sont pas encore arrivées à la prescription de Microval, il est recommandé à la patiente d’attendre l’arrivée de celles-ci avant de commercer le traitement. Là encore, l’usage d’une méthode contraceptive barrière ou locale est obligatoire en cas de rapports sexuels.

En cas d’utilisation de moyen de contraception hormonale dans le cycle précédent Microval, le passage de l’un à l’autre doit respecter certaines conditions, elle-même variant de l’ancienne méthode utilisée.

Microval en remplacement d’une pilule progestative orale

Si la patiente a été sous contraceptif oral progestatif durant le cycle précédent, le passage à Microval peut se faire à tout moment du cycle, à condition qu’il n’y ait pas d’interruption. L’intervalle entre la prise du dernier comprimé de l’ancienne méthode et la prise du premier comprimé de Microval ne doit pas dépasser 24 heures. Si ces conditions sont respectées, la patiente restera protégée d’une grossesse non désirée, et n’aura pas besoin d’avoir recours une contraception supplémentaire pendant la semaine qui suit la transition.

Microval en remplacement d’un implant

Si la patiente a utilisé un implant comme méthode contraceptive avant la pilule Microval, le passage doit se faire le jour où le dispositif doit être enlevé, ou le jour où il doit être remplacé. Pour prévenir tout risque de grossesse, l’utilisation d’une contraception complémentaire, locale ou barrière, est obligatoire pendant la semaine qui suit la transition.

Microval en remplacement d’une pilule combinée oestroprogestrative

Si la patiente a utilisé une pilule contraceptive combinée avant Microval, le passage peut se faire de trois manières :

  • Le lendemain du jour où le dernier comprimé actif a été pris, s’il s’agit d’une plaquette de 21 jours ;
  • Le lendemain du dernier jour d’arrêt thérapeutique pour une plaquette de 21 jours ;
  • Le lendemain du jour où le dernier comprimé inactif a été pris, s’il s’agit d’une plaquette de 28 jours.

Microval en remplacement d’un patch

Si la patiente a utilisé un patch contraceptif avant la pilule Microval, le passage doit se faire le jour où le dispositif être retiré ou le jour où il doit être remplacé. Pour prévenir tout risque de grossesse, l’utilisation d’une contraception complémentaire, locale ou barrière, est obligatoire pendant la semaine qui suit la transition.

Microval en remplacement d’un anneau vaginal

Si la patiente a utilisé un anneau vaginal avant la pilule Microval, le passage doit se faire le jour où le dispositif être retiré ou le jour où il doit être remplacé. Pour prévenir tout risque de grossesse, l’utilisation d’une contraception complémentaire, locale ou barrière, est obligatoire pendant au moins 48 heures qui suivent la transition.

Microval en remplacement d’une injection

Si la patiente a utilisé un contraceptif injectable avant la pilule Microval, le passage doit se faire le jour où la nouvelle injection doit se faire. Pour prévenir tout risque de grossesse, l’utilisation d’une contraception complémentaire, locale ou barrière, est obligatoire pendant au moins 48 heures suivant la transition.

Microval après une interruption de grossesse

Après une fausse-couche ou un avortement, le premier comprimé de la plaquette Microval doit être pris immédiatement après l’interruption de la grossesse dans le premier trimestre, et après 21 jours dans le deuxième trimestre.

Microval après un accouchement

Il est recommandé de débuter la prise de Microval avant le retour des règles, soit 21 jours après la naissance du bébé ou 28 jours au plus tard. Dans ce dernier cas, l’utilisation d’une contraception complémentaire, locale ou barrière, est obligatoire pendant une semaine après le début du traitement.

Quels sont les effets secondaires possibles ?

Microval ne fait pas exception à la règle. Comme tout médicament contenant une quantité inhabituelle de substances, il est probable qu’il engendre certains effets indésirables chez celle qui la prend, quoique toutes les utilisatrices de cette pilule n’y soient pas sujettes.

Les effets secondaires possibles de Microval sur le système génito-urinaire :

  • Les spottings
  • L’aménorrhée
  • Le kyste ovarien
  • Les cycles irréguliers
  • Les saignements entre les règles
  • La tension et les douleurs mammaires
  • Les grossesses extra-utérines
  • Les règles abondantes et prolongées

Les effets secondaires possibles de Microval sur le métabolisme :

  • La modification de l’appétit
  • Les troubles du métabolisme glucidique

Les effets secondaires possibles de Microval sur le système nerveux central :

  • Le vertige
  • La nervosité
  • L’irritabilité
  • La dépression
  • Les maux de tête
  • La modification de l’humeur
  • La diminution de la libido

Les effets secondaires possibles de Microval sur le système vasculaire :

  • Accident thromboembolique veineux
  • Accident thromboembolique artériel

Les effets secondaires possibles de Microval sur le système gastro-intestinal :

  • La diarrhée
  • Les nausées
  • Les vomissements
  • Les douleurs abdominales

Les effets secondaires possibles de Microval sur la peau et les tissus :

  • Les acnés
  • Le rash
  • Les urticaires
  • La chute de cheveux
  • L’hyperpilosité
  • L’apparition de tâches pigmentaires sur le visage

Pilule Microval et prise de poids

La prise de pilule est souvent associée à une prise de poids plus ou moins importante chez la patiente, et cela est possible dans le cas des méthodes contraceptives contenant à la fois de l’œstrogène et de la progestérone. L’œstrogène favorise en effet la rétention d’eau, tandis que la progestérone à un effet anabolisant. Les deux combinés, associés à des problèmes de surcharge pondérale chez la patiente ou à une alimentation non équilibrée, peuvent favoriser la prise de poids.

Microval, contrairement aux pilules combinées, n’a pas le même effet. Dans la mesure où elle ne convient qu’une seule substance active, à savoir le Lévonorgestrel, elle favorise très peu la prise de poids à condition que la patiente fasse attention à ce qu’elle mange. Si malgré tout, elle prend plusieurs kilos, un suivi nutritionnel peut être envisagé.

Que faire en cas d’oubli ?

Dans la mesure où il ne contient qu’une très faible dose de progestatif, et qu’il ne bloque pas l’ovulation, le délai d’action d’un comprimé Microval est de 27 heures. Autrement dit, en cas d’oubli d’une pilule de plus de 4 heures, la protection contre une grossesse non désirée en cas de rapports sexuels n’est plus assurée. Il convient alors, pour tout retard, de réagir rapidement.

Pour tout retard de moins de 3 heures :

  • Prendre le comprimé oublié dès que l’oubli est constaté
  • Prendre le comprimé suivant à l’heure habituelle de la prise
  • Poursuivre le traitement normalement, jusqu’à la fin de la plaquette

Pour tout retard de plus de 3 heures :

  • Prendre le comprimé oublié dès que l’oubli est constaté
  • Prendre le comprimé suivant à l’heure habituelle de la prise
  • Poursuivre le traitement normalement, jusqu’à la fin de la plaquette
  • Utiliser une méthode contraceptive barrière ou locale pendant 7 jours suivants l’oubli

Avis sur la pilule Microval

En raison de l’absence de progestérone, la pilule Microval convient parfaitement aux femmes de plus de 35 ans, car si les oublis sont plus fréquents à partir de cet âge, les risques de grossesse le sont également. Ce qui fait que dans ce dernier cas, la pilule est beaucoup plus efficace pour les femmes de cette catégorie d’âge par rapport à d’autres.

Je prends Cerazette depuis trois ans maintenant. Au début, j’avais des petits saignements qui me gênaient énormément, mais aujourd’hui, je n’ai plus de règles du tout. J’en ai parlé à ma gynéco qui m’a dit que c’était normal, donc je ne m’inquiète pas plus que ça ! J’approche de la quarantaine donc pour moi, ça soulage de ne plus avoir mal tous les mois, surtout si ce n’est pas dangereux pour la santé !

Anne

Cerazette a été salutaire pour moi. Je souffre de syndrome prémenstruel sévère avec des migraines intenables, de la tachycardie et des douleurs insupportables au niveau de l’abdomen depuis adolescente. Mais depuis que mon médecin m’a prescrit cette pilule, c’est le top ! Je n’ai plus de règles du tout, juste quelques petits saignements parfois et 2 kg de prise en un an ! Mais pour ma part, ça vaut le coup. Cette pilule est très pratique, surtout si vous ne voulez plus vous embêter avec des règles douloureuses tous les mois !

Claire

J’ai pris Cerazette pendant 4 ans d’affilée sans jamais tomber enceinte malgré des oublis plus ou moins répétés. Je n’avais plus du tout mes règles au bout d’une année de prise alors ça m’a un peu angoissé lorsqu’avec mon mari, on a décidé d’avoir un bébé. Et pourtant, dès que j’ai arrêté la pilule, mes règles sont revenues et deux mois après, j’étais enceinte !

Charlotte

Où acheter la pilule Microval au meilleur prix ?

Il vous est possible d’acheter la pilule Microval en pharmacie. Pour économiser du temps et de l’argent cependant, il vous est également possible aujourd’hui de passer en ligne.

Treated, pharmacie agréée en ligne, vous offre de nombreux avantages :

  • Une consultation médicale gratuite en ligne, par un médecin qualifié
  • L’obtention d’une ordonnance médicale en ligne, à titre gratuit également
  • L’achat de votre plaquette Microval en ligne, en toute sécurité
  • La livraison à domicile sous un délai de 24 heures

La possibilité de renouveler votre ordonnance à tout moment, toujours gratuitement !

714f60f3af9af1097244ca13c2311b0bbbbbbb

Pin It on Pinterest

Share This