Pilule Micronor

Quel avis sur la pilule Micronor et où l'acheter au meilleur prix ?
ACHETER

La pilule Micronor est un contraceptif hormonal et oral de 3ème génération. Figurant dans la liste des pilules minidosée, elle ne contient qu’une seule substance active : la noréthindrone, une hormone féminine de synthèse, fonctionnant de la même manière que la progestérone naturelle. Raison pour laquelle, on la surnomme également « minipilule ».

Micronor se présente sous la forme de plaquette de 28 comprimés non sécables de couleurs vertes, portant l’inscription « ORTHO 0.35 » sur chaque face. Monophasique, chacun des comprimés contient la même quantité d’hormones : 0.35 mg de noréthindrone. À prendre sans aucune interruption tout le long du cycle, la pilule protège d’une grossesse non désirée dès le premier jour, s’il est pris le premier jour du cycle. Elle ne protège cependant pas des infections sexuellement transmissibles, et bien moins contre le VIH.

À qui s’adresse la pilule Micronor ?

La noréthindrone, principale substance active de la pilule Micronor, agit sur le cycle de la femme exactement comme la progestérone naturelle, « hormone de la mère ». Son rôle est de faire croire une grossesse à l’organisme de la patiente, et ce, de trois manières :

  • Elle épaissit la glaire cervicale, de manière à ce que les spermatozoïdes ne puissent pas migrer vers l’utérus.
  • Elle amincit l’endomètre, de manière à ce que la nidation soit impossible s’il y a eu fécondation.
  • Elle empêche l’ovulation dans 60 % des cas.

Micronor est une pilule anticonceptionnelle. Elle s’adresse donc avant tout aux femmes sexuellement actives, quel que soit leur âge, mais souhaitant prévenir une grossesse non désirée.

En raison de l’absence d’œstrogènes, la pilule Micronor convient également :

  • Aux femmes de plus de 35 ans
  • Aux femmes qui fument
  • Aux femmes qui allaitent
  • Aux femmes qui sont allergiques aux œstrogènes
  • Aux femmes qui souffrent d’hypertension artérielle
  • Aux femmes qui souffrent de troubles vasculaires ou cardiaques

Micronor et l’allaitement

Micronor fait partie des rares pilules contraceptives indiquées et conseillées pendant l’allaitement. Dépourvue d’œstrogènes effectivement, sa prise n’a aucun effet ni sur la qualité du lait maternel, ni sur la continuité de sa production. Cela dit, s’il est possible que la progestérone qu’elle renferme passe dans le lait, les études ont prouvé que cela n’avait de conséquences ni sur la santé, ni sur le développement et la croissance du bébé allaité.

Dans quel cas Micronor ne peut être utilisé ?

Minidosée, à l’instar des pilules combinées, Micronor est non seulement dépourvue d’œstrogènes, elle contient également une faible dose de progestatif. Par conséquent, contrairement à certaines méthodes contraceptives orales, elle présente moins de risques pour la santé. Cela dit, les risques ne sont pas nuls, raison pour laquelle la pilule Micronor ne peut être prescrite à toutes les femmes. Sa prise doit toujours être précédée d’une consultation ainsi que d’un bilan à partir duquel le médecin jugera bon de la prescrire ou non à une patiente donnée.

Micronor ne peut être prescrite dans les cas suivants :

  • Hypersensibilité à l’un des composants de Micronor
  • Soupçon de grossesse
  • Migraines avec aura
  • Maladie hépatique évolutive, active ou en rémission
  • Tumeurs bénignes ou cancéreuses du foie
  • Cancer du sein actif ou en rémission
  • Saignements vaginaux non diagnostiqués
  • Antécédent d’accidents thromboemboliques
  • Antécédent d’accident vasculaire cérébral
  • Antécédent de crise cardiaque
  • Troubles et problèmes cardiaques
  • Hypertension artérielle
  • Chirurgie de contournement gastrique

Interactions médicamenteuses

Certains médicaments et produits peuvent modifier les effets de la pilule contraceptive, ce qui peut exploser l’utilisatrice à un risque élevé de grossesse malgré une prise régulière. Avant de prendre Micronor en conséquence, il est recommandé à la patiente de signaler au médecin traitant tout médicament ou traitement qu’elle suit ou qu’elle a suivi au moment de la consultation.

Micronor et la phytothérapie

Il n’est pas bon d’associer la prise de Micronor avec certains produits en phytothérapie, dont le Millepertuis, plus connu sous le nom scientifique de « Hypericum Perforatum ». Ayant un effet inducteur sur les enzymes hépatiques en effet, ce dernier peut supprimer entièrement les effets contraceptifs du Micronor.

Micronor et certains médicaments

Il est également déconseillé de prendre Micronor si vous prenez les médicaments suivants :

  • Les antiépileptiques
  • Les anticonvulsivants
  • Les antidiabétiques
  • Les barbituriques
  • Les benzodiazépines
  • L’acide rétinoïque
  • Les inhibiteurs de la protéase de l’hépatite C
  • Les inhibiteurs de la protéase du VIH
  • Les inhibiteurs non nucléosidiques de la transcriptase inverse du VIH
  • Les héparines de faible poids moléculaire

Comment prendre la pilule Micronor ?

Une plaquette de Micronor comprend 28 comprimés à prendre sans interruption pendant 28 jours, à l’aide d’un verre d’eau si besoin. La boîte est livrée avec un calendrier d’ordre de prise qu’il est recommandé de respecter pour limiter les retards et les oublis. À noter que l’efficacité de cette pilule progestative dépend essentiellement de la régularité de la prise. Une utilisation inconstante, un oubli de quelques heures et toute la fonction contraceptive de la pilule Micronor.

Posologie

La dose quotidienne est d’un comprimé par jour, à prendre toutes les 24 heures, soit toujours au même moment de la journée. La prise ne doit pas être interrompue, elle doit continuer jusqu’à ce que la plaquette soit terminée, soit le 28e jour s’il n’y a pas eu d’oublis. Une nouvelle plaquette doit alors être entamée dès le lendemain, sans pause ni arrêt de prise.

En règle générale, si le calendrier fourni sur la plaquette a été respecté et la flèche bien suivie, le jour de la semaine où la prochaine plaquette doit être entamée devrait être le même que le jour où la précédente l’a été. Autrement dit, si vous avez pris le premier comprimé de la plaquette un « mardi », vous devrez également entamer la suivante un « mardi ».

Notez également que pour limiter les mauvaises utilisations, prenez le temps de choisir un moment de la journée où vous risquez moins d’oublier la prise de votre pilule : le matin avant le petit-déjeuner par exemple, ou le soir près le dîner. Dans la mesure où les effets de la pilule Micronor peuvent s’estomper en quelques heures de retard, n’hésitez pas à utiliser des réveils ou des rappels sonores sur votre mobile pour ne prendre aucun risque.

Mode d’emploi

Si la pilule Micronor est prise comme première méthode contraceptive, ou en l’absence d’une méthode contraceptive antérieure, le traitement devrait commencer le 1er jour de vos menstruations. Si cette condition est respectée, vous bénéficierez d’une protection dès les premières 24 heures de votre cycle.

Mis à part le 1er jour de vos règles, vous avez également jusqu’au 5e jour pour prendre la première pilule de votre plaquette. Dans la mesure où la protection est moins sûre néanmoins, l’usage d’un préservatif ou d’un moyen de contraception barrière de votre choix est obligatoire pendant les 7 jours qui suivent cette première prise.

Si vos règles ne sont pas encore arrivées, il est préférable d’attendre le premier jour du cycle pour commencer à prendre la pilule Micronor. En attendant, en cas de rapports sexuels, utilisez un contraceptif local ou barrière pour vous protéger.

Le passage d’une méthode contraceptive antérieure à Micronor

Si vous avez utilisé une autre méthode contraceptive hormonale orale avant Micronor, le passage de l’une à l’autre doit se faire selon la méthode à remplacer.

  • Pour une pilule combinée en régime de 21 jours : le premier comprimé de la plaquette Micronor doit être pris au lendemain du jour de la dernière prise de comprimé combiné actif.
  • Pour une pilule combinée en régime de 28 jours : le premier comprimé de la plaquette Micronor doit être pris au lendemain de la dernière prise de comprimé combiné inactif.

Il se peut qu’après cette transition, vous n’ayez pas vos règles, mais notez que cela est tout à fait normal.

Quels sont les effets secondaires possibles ?

Comme tout médicament, et comme toute pilule progestative, même à faible dose, la pilule Micronor peut quand même engendrer quelques effets secondaires chez celles qui la prennent. À noter néanmoins que toutes les patientes prenant cette méthode contraceptive n’y sont pas sujettes, et qu’ils sont également passagers. Ils disparaissent généralement sans aucune mesure particulière au bout de quelques semaines ou de quelques mois de traitement, le temps que le corps s’habitue à la présence des substances contenues dans le comprimé.

Parmi les effets indésirables les plus rapportés sous Micronor, on peut citer :

  • Les nausées
  • Les maux de tête
  • La dépression
  • La perte de poids
  • La prise de poids
  • Les étourdissements
  • La sensibilité des seins
  • La diminution de la libido
  • L’irrégularité du cycle
  • L’aménorrhée (absence de règles)

Rarement, on peut également observer :

  • L’apparition d’acnés
  • L’hirsutisme
  • La diminution de production de lait en cas d’allaitement

Sans facteurs de risque associés, les risques d’accident thromboemboliques sous une pilule progestative microdosée est extrêmement rare. Il en va de même pour les risques d’apparition ou d’aggravation du diabète et des kystes ovariens.

Que faire en cas d’oubli ?

Tout oubli de comprimé Micronor affecte son efficacité contraceptive et expose à un risque de grossesse. Il est donc recommandé de limiter le maximum possible les retards et les oublis, et de savoir réagir rapidement lorsqu’ils surviennent.

En cas d’oubli de moins de 12 heures

Si le retard ne dépasse pas 12 heures, prenez rapidement le comprimé oublié dès que vous prenez conscience de l’oubli, continuez la prise du comprimé suivant à l’heure habituelle, et poursuivez normalement le traitement jusqu’à ce que la plaquette entière soit terminée.

En cas d’oubli de plus de 12 heures

Si l’oubli n’est constaté que plus de deux heures après l’heure prévue pour la prise, la protection contraceptive de Micronor est totalement compromise. Néanmoins, prenez quand même le comprimé oublié dès que vous vous rendez compte du méfait, continuez la prise du comprimé suivant à l’heure habituelle. Vous devrez alors prendre deux comprimés dans la même journée, mais cela reste sans danger pour votre santé.

Poursuivez le traitement jusqu’à la fin de la plaquette, et en plus de la prise quotidienne de comprimé, utilisez une méthode contraceptive supplémentaire jusqu’au début du cycle prochain, soit au lendemain du 28e jour.

Avis sur sur la pilule Micronor

La pilule Micronor affiche un taux d’efficacité théorique de 99.7 % si elle est parfaitement utilisée, c’est-à-dire sans oubli ni retard. En cas d’utilisation régulière, elle affiche un taux d’efficacité pratique élevé de 92 %.

Ce qu’en disent les médecins !

De l’avis des médecins, il est possible de rendre la pilule Micronor efficace à 100 %, c’est-à-dire d’obtenir une protection contraceptive totale, si la pilule progestative est associée à l’allaitement, car cette combinaison offre une double protection.

Quelques témoignages

On m’a prescrit Micronor après mon accouchement. Mon médecin m’a conseillé de la prendre au bout de six semaines, ce que j’ai fait. Et je n’ai eu aucun souci : j’ai choisi d’allaiter mon bébé, cela fait maintenant trois mois, et il se porte très bien, il mange à sa faim. Contrairement à ce que j’avais redouté, je n’ai pas non plus pris du poids, donc pour moi, ce n’est que du bonheur !

Isabelle

Mon médecin n’a donné Micronor quelques jours après la naissance de ma fille. Incroyablement, alors qu’avant je galérais toujours les deux premiers mois sous pilule, avec celle-ci, je n’ai eu aucun effet secondaire. On me l’a prescrit juste le temps de l’allaitement, mais ma fille a maintenant deux ans et je prends toujours cette pilule. Alors, c’est vrai qu’elle est un peu contraignante, car un seul oubli de quelques heures peut réduire son efficacité à zéro, mais on finit par s’habituer avec le temps, on oublie de moins en moins.

Julia

Où acheter la pilule Micronor au meilleur prix ?

La pilule Micronor est distribuée en pharmacie à la présentation d’une ordonnance médicale. Notez néanmoins qu’aujourd’hui, vous pouvez également vous la procurer plus facilement, plus rapidement et au meilleur prix en ligne !

Où acheter la pilule Micronor au meilleur prix ? Treated est une référence en la matière. Pharmacie agrée en ligne, il vous propose un service de santé de qualité et rapide en ligne.

Ses garanties :

  • Une consultation gratuite avec un médecin qualifié et agrée par l’Union européenne
  • Une ordonnance médicale également gratuite délivrée en ligne
  • Une livraison à domicile sous 24 heures
  • Un renouvellement de l’ordonnance, également gratuit, à tout moment
d878a4800f2f1b205380f16a9a1a79b2dddddddddd

Pin It on Pinterest

Share This