Pilule Antigone

Quel avis sur la pilule Antigone et où l'acheter au meilleur prix ?
ACHETER

La pilule Antigone, dite « microprogestative », ne contient qu’un seul principe actif : le désogestrel, hormone sexuelle féminine de synthèse, à base de progestérone.

Se présentant sous la forme de plaquette de 28 comprimés, de par la teneur un peu plus élevée de progestatif qu’elle renferme, elle figure parmi les moyens de contraception oraux et progestatifs les plus efficaces.  C’est un équivalent de la pilule Cerazette.

À qui s’adresse la pilule Antigone ?

Antigone, comme toute pilule contraceptive, a été créée dans le but d’empêcher la conception d’un enfant lors de rapports sexuels. En tenant compte de ses besoins, de son état de santé et de son mode de vie en conséquence, elle peut être prescrite à toute femme en âge de procréer et sexuellement active.

Antigone s’adresse notamment :

  • Aux femmes allergiques à l’œstrogène et ne pouvant, par conséquent, utiliser un contraceptif oestroprogestatif ;
  • Aux femmes ne souhaitant tout simplement pas utiliser un contraceptif contenant plusieurs hormones ;
  • Aux femmes qui présentent des risques probables d’accidents vasculaires ;
  • Aux femmes susceptibles d’être victimes d’accidents thromboemboliques veineux ;
  • Aux femmes ayant subi une césarienne ;
  • Aux femmes ayant récemment accouché ;
  • Aux femmes qui allaitent.

Antigone pour les fumeuses ?

Associer pilule contraceptive et cigarette n’est pas une bonne chose. Le tabac favorise effectivement la détérioration des vaisseaux sanguins, raison pour laquelle, sous contraception hormonale orale, les fumeuses sont celles qui risquent plus d’être victimes d’accidents thromboemboliques. Ce qui explique également pourquoi, en raison de la présence d’œstrogène qui favorise la formation de caillots sanguins, il est formellement interdit de prescrire une pilule combinée à une femme qui femme.

Dans la mesure où Antigone est dépourvue d’œstrogène et ne contient de la progestérone, cette pilule peut donc tout à fait convenir aux fumeuses, même au-delà de 35 ans !

Dans quel cas Antigone ne peut être utilisé ?

Bien qu’elle présente moins de risques que les pilules combinées, Antigone ne convient pas pour autant à tout le monde. Sa prescription est formellement interdite dans le cas où :

  • La patiente souffre d’une allergie au désogestrel ou à l’un des excipients de la pilule ;
  • La patiente souffre ou a des antécédents d’ictère ;
  • La patiente souffre d’hypertension artérielle ;
  • La patiente souffre ou a des antécédents de maladie hépatique ;
  • La patiente souffre ou est suspectée de souffrir d’un cancer du sein ;
  • La patiente souffre ou est suspectée de souffrir d’un cancer de l’utérus ;
  • La patiente souffre de saignements vaginaux non diagnostiqués ;
  • La patiente souffre ou a déjà été victime de thrombose dans les jambes ou dans les poumons.

La pilule Antigone est déconseillée aux femmes :

  • Ayant des antécédents de cancer du foie ;
  • Ayant des antécédents de tuberculose ;
  • Ayant des antécédents de chloasma.

Mais également à celles qui sont :

  • Diabétiques
  • Épileptiques

Contre-indications et interactions médicamenteuses

La prise d’Antigone ne peut être associée :

  • Aux médicaments utilisés pour traiter l’épilepsie (Felbamate, Carbamazépine, Primidone…) ;
  • Aux médicaments utilisés pour traiter la tuberculose ;
  • Aux médicaments utilisés pour traiter les infections au VIH ;
  • Aux médicaments utilisés pour traiter certaines maladies infectieuses ;
  • Aux médicaments utilisés pour traiter les maux d’estomac ;
  • Aux médicaments utilisés pour traiter la dépression ;
  • Aux médicaments à base de millepertuis.

Certains médicaments, produits peuvent modifier les effets d’Antigone et altérer, voire annihiler la protection contraceptive qu’elle offre. Afin d’éviter tout type d’interaction avec d’autres substances ainsi, il est indispensable de signaler au médecin traitant, tout traitement récent ou en cours, au moment de la consultation.

Comment prendre la pilule Antigone ?

Une plaquette d’Antigone comprend 28 comprimés, correspondant à un traitement d’un cycle de 4 semaines. À chaque comprimé correspond généralement un jour, il n’est donc pas recommandé d’en prendre un au hasard. Pour éviter toute méprise, et risquer d’oublier un comprimé, mieux vaut suivre l’ordre déjà indiqué par la flèche sur chaque plaquette.

Toujours pour mieux vous repérer, commencez toujours par la rangée du haut, en veillant à prendre le comprimé correspondant au jour de la prise. Autrement dit, si vous commencez votre traitement un vendredi, prenez le comprimé de la rangée du haut où il est marqué « VEN ».

La pilule Antigone, quant à elle, peut être consommée indépendamment des repas, et à l’aide d’un peu de liquide si nécessaire.

Posologie

Pour être protégée efficacement contre une grossesse non désirée, il est obligatoire de prendre un comprimé toutes les 24 heures, et ce, pendant 28 jours consécutifs. En d’autres termes : un comprimé par jour, tous les jours à la même heure et ce, jusqu’à la fin de la plaquette.

Pour limiter les retards, choisissez un moment stratégique de la journée pour prendre votre pilule : le matin au lever ou pendant le petit-déjeuner, le soir avant le coucher ou pendant le dîner. N’hésitez pas non plus à planifier des rappels journaliers, sachant que tout retard peut nuire à l’efficacité de la méthode contraceptive.

En cas d’utilisation parfaite, c’est-à-dire sans oubli, la plaquette devrait être achevée le 28e jour. Vos règles devraient également à la même période ou quelques jours avant. Quoi qu’il en soit, même si vous saignez encore le 29e jour, vous devez entamer une nouvelle plaquette. Autrement dit, pour une protection optimale tous les mois, la prise doit être continuelle. Si vous ne souhaitez pas tomber enceinte pendant une année, vous devrez prendre tous les jours et à la même heure un comprimé, et ce, pendant 365 jours consécutifs, donc sans interruption.

Mode d’emploi

Si vous n’avez été sous contraception hormonale le mois précédent Antigone, la prise du premier comprimé doit avoir lieu le premier jour de votre cycle, soit le premier jour de vos règles. Vous serez alors protégée d’une grossesse non désirée dès les premières 24 heures.

Si vous avez raté le premier jour, vous avez encore jusqu’au 5e jour pour débuter le traitement. Notez néanmoins que plus vous vous éloignerez du début de votre cycle, plus Antigone mettra du temps à faire effet. Raison pour laquelle, si vous prenez le premier comprimé à partir du 2e jour, prévoyez une méthode contraceptive mécanique, locale ou barrière en cas de rapports sexuels et ce, pendant les 7 jours qui suivent le début du traitement.

Comment prendre Antigone en relais à une précédente méthode contraceptive ?

Si on vous prescrit la pilule Antigone pour remplacer une méthode contraceptive en cours, le passage vers la nouvelle va dépendre entièrement de l’ancienne.

  • S’il s’agit d’un contraceptif hormonal et oral combiné (COC): prenez le premier comprimé de la plaquette après le 28e, c’est-à-dire après le dernier comprimé inactif dans le cas d’une plaquette de 28 jours ; après la période d’arrêt dans le cas d’une plaquette de 21 jours.
  • S’il s’agit d’un contraceptif hormonal combiné, mais non oral: qu’il s’agisse d’un anneau vaginal ou d’un patch transdermique, le premier comprimé de la plaquette Antigone doit être pris soit le jour du retrait, soit le jour prévu pour le remplacement de ces dispositifs.
  • S’il s’agit d’un contraceptif hormonal et oral progestatif : le traitement peut être interrompu à tout moment du cycle, et le premier comprimé Antigone pris le jour de l’arrêt, donc au plus tard le lendemain du jour où le comprimé de l’ancienne méthode a été pris.
  • S’il s’agit d’un contraceptif hormonal progestatif non oral : qu’il s’agisse d’un implant ou d’un stérilet, le premier comprimé de la plaquette doit être pris le jour du retrait du dispositif, ou le jour prévu pour son remplacement.
  • S’il s’agit d’un contraceptif hormonal injectable : le premier comprimé de la plaquette doit être pris le jour prévu pour la prochaine injection.

Comment prendre Antigone après un avortement ou un accouchement ?

Si la pilule Antigone est prescrit suite à un avortement, le traitement doit débuter :

  • Dans l’immédiat, si l’interruption a eu lieu dans le premier trimestre
  • Après 21 jours, si l’interruption a eu lieu dans le deuxième trimestre

Si Antigone est prescrit suite à un accouchement, le traitement doit débuter :

  • Après 21 jours, après que la femme se soit assurée qu’elle n’est pas enceinte si elle a eu des rapports sexuels entre-temps.
  • Après 28 jours, après que la femme se soit assurée qu’elle n’est pas enceinte si elle a eu des rapports sexuels entre-temps. Dans quel cas, elle devra utiliser une méthode contraceptive supplémentaire pendant la semaine qui suit la prise du premier comprimé de la plaquette.

Quels sont les effets secondaires possibles ?

Comme tout médicament, la pilule Antigone est susceptible de bouleverser momentanément l’organisme de celle qui la prend, occasionnant ainsi des effets pas forcément agréables.

Les effets indésirables les plus fréquents, c’est-à-dire observés chez moins d’une patiente sur 10 sont :

  • Acnés
  • Nausées
  • Maux de tête
  • Prise de poids
  • Troubles de l’humeur
  • Diminution de la libido
  • Tensions et/ou douleurs mammaires
  • Cycles irréguliers, et absences de règles

Les effets indésirables les peu fréquents, c’est-à-dire observés chez moins d’une patiente sur 100 sont :

  • Vomissements
  • Sensation de fatigue
  • Infection vaginale
  • Chute de cheveux
  • Règles douloureuses
  • Kyste de l’ovaire
  • Réaction allergique aux lentilles de contact

Les effets indésirables rares, c’est-à-dire observés chez moins d’une patiente sur 1000 sont :

  • Éruption cutanée
  • Apparition d’urticaires
  • Apparition d’érythème noueux

Il est important de noter que cette liste est exhaustive et que tous ces effets n’apparaîtront pas obligatoirement chez une même patiente. Les manifestations d’intolérance passagère varient d’une femme à l’autre, certaines peuvent même n’en manifester aucune. Dans tous les cas, l’apparition de ces symptômes ne requiert pas généralement de mesures particulières, car ils diminueront progressivement et finiront par disparaître complètement, une fois que le corps s’habituera à la nouvelle quantité d’hormone contenue dans Antigone.

Antigone et les saignements

Des saignements peuvent survenir au cours des premiers mois d’utilisation d’Antigone et disparaissent progressivement au bout d’un certain temps. Plus ou moins importants, dans certains cas, il peut s’agir de petites gouttes de sang, laissant apparaître une légère tâche ; tandis que dans d’autres, ils peuvent nécessiter l’utilisation d’un tampon ou d’une serviette hygiénique.

Dans tous les cas, ces saignements sont « anodins », car résultent d’un dérèglement du cycle. Les essais cliniques menés sur le sujet a permis de constater que 50 % des femmes utilisant la pilule microprogestative en étaient sujettes. Il s’agit donc de l’effet indésirable le plus fréquemment rapporté suite à la prise d’Antigone.

D’autres symptômes d’irrégularité de cycle ont également été rapportés sous Antigone : l’absence totale de saignements, soit de règles. Ce phénomène, également normal, toucherait 20 % des utilisatrices.

Notez cependant que tout saignement survenant soudainement après plusieurs mois de traitement et persistant pendant une longue période peut être suspect. Si une telle situation se produit, la consultation d’un médecin est requise.

Antigone et les vomissements

Il peut également arriver que les patientes vomissent au début du traitement. En cas de vomissement 3 ou 4 heures après la prise d’un comprimé, il est nécessaire de prendre rapidement une autre pilule. Il est possible en effet que la première n’ait pas été complètement absorbée, ce qui pourrait altérer l’efficacité du traitement.

Dans le cas où la pilule dégurgitée n’a pas pu être remplacée dans un délai de 12 heures, la conduite à tenir doit être semblable à celle adoptée en cas d’oubli (cf. Que faire en cas d’oubli ?).

Pour éviter ce genre de situation, pensez à toujours porter sur vous une plaquette de réserve dans laquelle vous pourrez vous servir en cas de situation d’urgence tels que les oublis, les vomissements, ou la perte de la plaquette en cours.

Que faire en cas d’oubli ?

L’efficacité de la pilule Antigone peut être sérieusement compromise s’il s’écoule plus de 36 heures entre 2 comprimés. Le comportement à adopter en cas de retard ou d’oubli dépendra donc de l’intervalle entre les deux prises.

Pour un retard de moins de 12 heures

La protection contraceptive n’est pas altérée, et ne le sera pas si vous réagissez rapidement. Pour cela, prenez sans attendre le comprimé oublié dès que vous prenez conscience de l’oubli, et prenez le comprimé prévu à l’heure habituelle. Poursuivez par la suite votre traitement comme d’habitude, et ce, jusqu’à ce que vous terminiez la plaquette.

Pour un retard de plus de 12 heures

La protection contraceptive est compromise. Pour vous protéger, prenez immédiatement le comprimé oublié dès que vous prenez conscience de l’oubli, et prenez le comprimé prévu le jour même, mais à l’heure habituelle. Les chances que vous preniez deux comprimés le même jour sont élevées, mais les risques de surdose sont nuls donc vous n’avez rien à craindre. Continuez par la suite votre traitement jusqu’à ce que vous terminiez la plaquette. Cependant, puisque l’efficacité d’Antigone a été altérée, pendant les 7 jours qui suivront l’oubli, vous devrez utiliser en sus de la pilule, une autre méthode contraceptive mécanique, local ou barrière.

Si vous avez oublié plusieurs comprimés au cours d’un cycle, les risques de grossesse sont élevés. La consultation d’un médecin est donc requise.

Avis sur la pilule Antigone

Du fait de la quantité importante de progestatif qu’elle renferme, la pilule Antigone bloque l’ovulation, et ce, durant toute la durée du traitement. C’est donc une méthode contraception particulièrement fiable. L’absence de saignements, pourtant source d’inquiétudes chez de nombreuses patientes, est par conséquent la preuve de son efficacité.

Antigone est ma première pilule. Je dois dire qu’après tout ce que j’ai entendu dire sur elle, au début j’étais très sceptique. Et pourtant, il y a eu plus de peurs que de mal. Voilà maintenant 5 mois que je l’utilise, et à part quelques saignements très dérangeants, car intempestifs pendant le premier mois, je n’ai aucun souci. Pas d’acnés, pas de prise de poids, mais surtout, pas de règles !

Céline

Je prends la pilule Antigone depuis un an, et je bénis le jour où on l’a créé ! J’ai souffert depuis adolescente de règles abondantes et particulièrement douloureuses, ça me faisant tellement mal dès fois que j’étais obligée de rester aliter le temps qu’elles passent. Depuis un an maintenant, je n’ai plus mes règles et tous les malaises qui l’accompagnaient. À la place, j’ai des acnés, pas beaucoup, juste quelques boutons qui apparaissent vers le fin de la plaquette, et qui disparaissent au bout de 2 ou 3 jours. À choisir entre les deux, je prends les boutons sans la moindre hésitation !

Sylvia

Où acheter la pilule Antigone au meilleur prix ?

La pilule Antigone est disponible en pharmacie, cependant, si vous voulez l’acheter au meilleur prix, préférez Treated.

Treated est une pharmacie en ligne agréée, vendant plusieurs centaines de médicaments de qualité, car soumise à une vérification stricte, et pouvant traiter tout autant de maladies et d’infections diverses.

Si vous n’avez ni le temps ni l’envie de vous déplacer pour vous procurer une ordonnance et aller chez votre pharmacien, Treated est la solution idéale. Sur cette plateforme en ligne, en quelques clics seulement, vous pouvez :

  • Bénéficier d’une consultation médicale gratuite ;
  • Obtenir une ordonnance médicale, délivrée par un médecin qualifié ;
  • Commander et acheter votre plaquette Antigone ;
  • Vous faire livrer votre achat à votre domicile dans un délai de 24 h !

Treated se propose également de conserver en toute sécurité, et toujours dans la confidentialité, votre dossier médical, afin que vous puissiez à tout moment demander un renouvellement de votre ordonnance, et ce, toujours à titre gratuit !

7d80f4449737bcbacd1896217d3847ca|||||||||||

Pin It on Pinterest

Share This